Référencement payant, campagne AdWords, gestion des liens commerciaux

À qui sert AdWords ? Est-ce que le référencement payant est intéressant ?
Il faut donc toujours payer ?

Au lancement de votre site, sa visibilité est nulle sur Google. C’est d’autant plus vrai si votre nom de domaine est récent.

Une solution rapide est d’acheter aux enchères des mots-clés. Ceux-ci déclenchent l’apparition d’une annonce dans les résultats de recherche. L’annonce peut aussi apparaître sur certains sites relayant les publicités Google. Cette annonce, une fois cliquée par l’internaute, renvoie vers votre site web.

L’achat de mot-clé est souvent indispensable pour lancer votre site.
Mais le recours aux liens commerciaux a ses avantages et ses inconvénients…
Comment référencer son site ne s’improvise pas.
Chaque cas est particulier, n’hésitez donc pas à nous contacter pour avoir un devis de référencement sur mesure.

  1. Qu’appelle-t-on un lien sponsorisé ?
  2. Quels sont les avantages d’une campagne AdWords ?
  3. Par quoi dois-je commencer avec Google AdWords ?
  4. Quels sont les inconvénients du référencement payant Google ?
  5. Y a-t-il des alternatives à AdWords Google ? La publicité internet peut-être ?
  6. Existe-t-il d’autres régies publicitaires sur Google pour faire du référencement payant ?
  7. Mon référenceur peut-il s’occuper de la gestion, liens commerciaux AdWords ou autres ?
  8. J’ai une agence AdWords qui s’occupe de ma pub en ligne. Cela favorise-t-il le référencement naturel ?
  9. Il y a les clics sur les annonces publicitaires (referencement AdWords). Il y a les clics dans les résultats organiques. Quelle est la répartition entre les deux types de clics ?
  10. En gestion campagne AdWords quelle est la différence entre le réseau de contenu et le moteur Google ?
  11. Dois-je m’engager dans la durée avec mon consultant AdWords ?
  12. Que coûte le referencement payant ?
  13. Pour la gestion AdWords, est-il préférable de payer un référenceur au pourcentage du coût AdWords ?
  14. Une campagne Google AdWords qui tourne bien nécessite-t-elle d’être entretenue ?
  15. La taille de mon entreprise influe-t-elle sur la position de mes annonces AdWords ?

1) Qu’appelle-t-on un lien sponsorisé ?

L’acteur le plus important de ce secteur est Google AdWords. Certains appellent cela pompeusement le « Search Engine Advertising » (SEA)…

Cela s’appelle aussi :

  • lien sponsorisé,
  • lien commercial,
  • référencement Google AdWords,
  • publicité web,
  • et quelques autres noms encore.

Pour faire court, vous payez quand l’internaute clique sur votre annonce.
Le principe : un internaute saisit des mots-clés dans Google. Si ces derniers correspondent à vos mots-clés, votre annonce est affichée. Si l’internaute clique sur votre annonce, le clic vous est facturé. C’est le principe du coût par clic (CPC). Cela semble attrayant au départ…

Il existe aussi le paiement par affichage. Là, vous payez à chaque affichage de l’annonce. Cela n’a pas d’intérêt, mais bon, ça existe.

2) Quels sont les avantages d’une campagne AdWords ?

Un seul : présence rapide.

Sinon, avec le SEO, un site web efficace, accompagné d’un blog est beaucoup plus performant. Certes, faire connaitre son blog est alors indispensable pour que cela soit utile au site web. C’est donc une dépense supplémentaire. Mais le couple site+blog est très efficace en référencement naturel avec un investissement plus raisonnable que ceux qui peuvent être faits avec AdWords.

3) Par quoi dois-je commencer avec Google AdWords ?

Toute campagne démarre par l’étude du site et des bonnes expressions-clés.

La question la plus importante à se poser :
Que tapent les internautes pour trouver un site comme le vôtre ? Il faut donc chercher les bons mots-clés. Une recherche de mot-clé AdWords peut durer quelques jours. Plusieurs statistiques sont croisées. Les adversaires sont également évalués. Google fournit un outil de suggestion de mot-clé. Cet outil montre vite ses limites.

Fort heureusement, les référenceurs disposent d’un arsenal d’outils bien plus complet. Il faut éviter de se fier aveuglément au générateur de mots-clés AdWords. En effet, les volumes de recherche sont trompeurs. Ils sont donc source de nombreuses déceptions et de dépenses maladroites.

Comme en référencement naturel, le choix des mots-clés est primordial. Il vaut donc mieux le confier à un professionnel.
Il faut ensuite rédiger les annonces de votre campagne AdWords. Les ingrédients nécessaires pour vous différencier de vos concurrents doivent y figurer.

Vous devez ensuite gérer votre campagne. Vous pouvez la lancer ou la stopper. Vous pouvez aussi l’augmenter au gré des besoins et des saisons. Cette rapidité et cette souplesse font d’AdWords une composante parfois utile de votre stratégie internet.

4) Quels sont les inconvénients du référencement payant Google ?

Le principal : la rentabilité est beaucoup plus faible que le référencement naturel.
Au fond, le principal gagnant est Google lui-même. En effet, AdWords est la principale source des revenus de Google. C’est logique, car le positionnement payant est un système d’enchères.

Les différents acteurs surenchérissent pour être devant leurs concurrents. Les enchères peuvent s’envoler jusqu’au décrochage de la rentabilité. Naturellement, les mots-clés tendent vers un montant « standard ». Ce montant est lié à chaque mot-clé

Tant qu’il reste un soupçon de marge, un concurrent peut surenchérir. Si, au contraire, tout le monde perd de l’argent, les enchères diminuent. Le référencement par liens sponsorisés donne une marge faible, mais en moyenne positive.

C’est un cercle vicieux dans lequel Google est le grand gagnant. Rassurez-vous, Google assume parfaitement !
Très clairement, un bon referencement e-commerce ou un référencement local avec un bon NetLinking est un bien meilleur plan, pour vous, que de jeter des sommes vertigineuses dans Google.
Il y a certes un investissement au départ (pour l’audit référencement par exemple, rédacteur web SEO, optimisation SEO des pages). Mais la rentabilité au final n’a rien à voir avec AdWords.

5) Y a-t-il des alternatives à AdWords Google ? La publicité internet peut-être ?

Il existe d’autres systèmes dont les publicitaires s’occupent. Ce sont les systèmes d’affiliation et le référencement publicitaire par bannières. Cela comprend aussi eBay pour certains cas particuliers.

La publicité de site internet peut être envisageable, malgré tout. Parmi les systèmes payants, le référencement payant Google est souvent le plus performant. Il est particulièrement adapté si vous avez besoin d’un bon volume de clics.

6) Existe-t-il d’autres régies publicitaires sur Google pour faire du référencement payant ?

Non. Sur le moteur de recherche de Google, tout passe par Google (vous avez par contre la possibilité de faire du referencement Google).

Yahoo et Bing disposent chacun de leurs propres systèmes. Ils sont concurrents de Google.

Sur les moteurs de recherche, les régies publicitaires appartiennent aux moteurs de recherche. Il est probable que cette situation perdure.

7) Mon référenceur peut-il s’occuper de la gestion, liens commerciaux AdWords ou autres ?

Certes, les campagnes AdWords ne sont pas d’une rentabilité extraordinaire. Cela permet tout de même de démarrer. Un consultant SEO ne peut être contre..

Les référenceurs naturels sont effectivement habitués à des rendements plus élevés. Pour autant, une campagne AdWords peut être utile en certaines circonstances.

Le référencement naturel de votre site web doit prendre son rythme. C’est une période plus ou moins longue. Une campagne AdWords peut vous assurer une visibilité pendant cette période.

Votre campagne doit être bien optimisée pour être utile. Avoir un compte AdWords ne suffit pas. Avoir interrogé le générateur de mot-clé non plus. Une campagne AdWords est quelque chose d’un peu à part.

Ensuite, le référencement Google payant fournit des informations précieuses. Elles permettent de mieux comprendre le comportement de vos visiteurs. Vous pouvez ainsi mieux appréhender ce qu’ils attendent de votre site. Par exemple, les statistiques de conversion AdWords vous renseignent sur les mots-clés de vos visiteurs. Ils indiquent quels mots-clés ont converti.

C’est pourquoi un référenceur, expert SEO, une société de référencement, une agence de référencement peuvent tous vous aider pour votre référencement payant.

Le référencement naturel est beaucoup plus rentable. Comme pour AdWords, référencer son site nécessite une analyse des actions lancées par votre concurrence.
L’inertie initiale du référencement naturel n’assure pas une présence immédiate dans les meilleures positions. Ceci est valable pour tous les termes concurrentiels de votre site. Il lui faut donc un coup de pouce. AdWords peut compenser cette inertie…

Il est possible de conserver vos campagnes par la suite. Cela n’est pas nécessairement en continu. Il faut les doser en fonction de vos besoins.

8) J’ai une agence AdWords qui s’occupe de ma pub en ligne. Cela favorise-t-il le référencement naturel ?

La réponse officielle de Google est non. D’après eux, l’équation « annonceur AdWords = classement naturel favorisé » est erronée. Faire une annonce n’est pas un critère de positionnement Google en organique.

En pratique, il semblerait pourtant que référencement naturel et campagnes AdWords soient liés.

En voici deux situations contradictoires en apparence :
Cas 1 : Vous faites uniquement de l’AdWords. Vous n’avez aucune action de référencement naturel. Vous constatez peu de bons placements sur les requêtes concurrentielles.
Cas 2 : Vous combinez référencement naturel et AdWords. Vous stoppez votre campagne AdWords. Vous constatez une baisse du positionnement naturel sur vos requêtes.

Les conclusions des référenceurs sur ce sujet sont partagées…

9) Il y a les clics sur les annonces publicitaires (referencement AdWords). Il y a les clics dans les résultats organiques. Quelle est la répartition entre les deux types de clics ?

En 2012, pour la première page de résultats, la répartition est 30-70. 30 % des clics se font sur les annonces, 70 % se font sur les résultats organiques.

Google place des annonces également sur le haut de première page. Cela n’affecte pas beaucoup la répartition qui reste stable. Le gain se fait au détriment des annonces placées à droite des résultats. La plus grosse partie du trafic est générée par les résultats naturels.

Il faut retenir trois choses importantes :

  • La rentabilité d’AdWords est nettement plus faible que celle du référencement naturel. C’est valable pour la plupart des acteurs.
  • Certains acteurs perdent de l’argent à cause d’AdWords. Leur présence AdWords est trop disproportionnée par rapport à leur chiffre d’affaires.
  • AdWords peut s’envisager au long cours. Mais seulement si elle est couplée à un référencement naturel.

10) En gestion campagne AdWords quelle est la différence entre le réseau de contenu et le moteur Google ?

Il est possible pour un site de publier des publicités sur ses pages. Les annonces sont choisies en fonction du contenu des pages. L’ensemble de ses sites forme le réseau de contenu.

Google gère le choix des mots-clés et des annonces. Pour autant, ces sites (ou blogs) n’appartiennent pas à Google. Ce sont juste des partenaires « Adsense » (régie publicitaire de Google).

Vous devez être prudent sur le choix des supports de diffusion. Vos annonces apparaissent ailleurs que sur le moteur de recherche de Google. Les emplacements où vos annonces sont diffusées sont donc très importants.

Nombre de sites ne sont faits QUE pour recevoir des publicités. Ils n’offrent aucun contenu réellement intéressant pour les internautes. Ces sites « pirates » sont nommés des MFA (Made For Adsense).

Pourquoi « pirates » entre guillemets ? Car Google fait la même chose avec ses propres pages de résultat ! Souvent les résultats de recherche manquent de pertinence d’une part. Les sites MFA en question, d’autre part, sont proposés par Google ! 😉

Google commence à lutter contre cela. Il est temps ! Ces sites ont un taux de « faux clics » très élevé. Cela représente un problème pour l’annonceur.

Donc, d’accord pour le réseau de contenu, MAIS sous certaines conditions. Il faut choisir un par un les sites où les annonces sont diffusées.

11) Dois-je m’engager dans la durée avec mon consultant AdWords ?

Préparer une campagne nécessite un gros travail. Ce travail se compose de plusieurs phases. Il faut d’abord rechercher des mots-clés susceptibles de déclencher les annonces. Ensuite, il faut faire des regroupements de mots-clés de la même famille. Enfin, il faut faire plusieurs annonces pour ces mêmes groupes.

C’est un gros travail de départ. La campagne de départ est améliorée au fil du temps. Le gain du coût de conversion peut être d’un facteur de 3 sur la durée. Ceci grâce aux optimisations successives. En effet, les enchères sont affinées au fur et à mesure. Certains mots-clés sont rejetés, car ils ne vendent pas assez. Certaines annonces sont mises en veille, car elles ne sont pas rentables. Les statistiques de performance nécessitent du temps. C’est sur du concret que l’amélioration peut se faire. Il est donc nécessaire de travailler en continu avec votre référenceur.

12) Que coûte le referencement payant ?

Le principe d’AdWords est le coût par clic (CPC). Chaque clic sur votre annonce engendre un coût à payer à Google.

Le coût de ce clic est déterminé par votre enchère. Ce coût dépend aussi de l’heure dans la journée. Il dépend également de la zone géographique.

Certains mots-clés sont aussi beaucoup plus chers que d’autres. En fait, plus un mot-clé est demandé, plus il est cher.

Le coût du clic est entre 0,75 euro et 2 euros. Google vous permet de définir un budget quotidien. Vous fixez les limites pour ne pas vider votre compte bancaire. Vous avez aussi la possibilité de limiter les enchères sur les mots-clés.

L’art de votre référenceur consiste à trouver les bons critères d’affichage. À budget stable, un affichage doit être réparti dans la journée.

En effet, mal réparti, votre budget quotidien peut être consommé rapidement. Par exemple, le budget est consommé pour 10 h du matin. Les annonces ne sont plus alors diffusées. Nombre d’annonceurs ont déjà eu ce problème. Il devient difficile alors de concevoir faire des affaires !

Fort heureusement, une fois bien maîtrisé, votre referenceur contourne ces embûches.

13) Pour la gestion AdWords, est-il préférable de payer un référenceur au pourcentage du coût AdWords ?

Non, pas forcément. Votre prestataire peut être rémunéré pour son travail indépendamment des budgets AdWords. Augmenter votre budget AdWords n’augmente pas forcément sa charge de travail.

Certains référenceurs vous demandent un pourcentage sur le budget engagé sur AdWords. Il est plus sain d’établir un forfait. Un premier forfait comprend la constitution de vos campagnes. Un second forfait est pour le suivi de vos campagnes.

Le suivi de campagne est en relation avec le travail réel à accomplir. Il est indépendant de ce que vous devez régler à Google AdWords.

En pratique, avec les forfaits, tout le monde s’y retrouve équitablement. Ni le référenceur ni son client ne sont le dindon de la farce… Vous pouvez ainsi faire fluctuer votre budget AdWords. Cela n’entraîne pas une augmentation des coûts de gestion en parallèle (pourquoi ne pas demander un devis référencement pour le vérifier ?).

14) Une campagne Google AdWords qui tourne bien nécessite-t-elle d’être entretenue ?

Oui. Vous n’êtes pas le seul acteur sur le web. Il faut s’adapter à la concurrence.

Il faut gérer la campagne en ajoutant, modifiant, supprimant parfois des mots-clés.

Les annonces doivent être surveillées en permanence. Elles peuvent devenir moins performantes. Il faut alors la modifier pour lui rendre une nouvelle jeunesse. De même, certaines opportunités peuvent apparaître. Il est donc intéressant de creuser de nouvelles pistes d’améliorations des campagnes.

Google change parfois quelques règles de temps en temps. Il faut adapter les campagnes en conséquence.

Le référenceur ne peut s’endormir dans la gestion de campagnes. Il doit toujours surveiller, faire évoluer, améliorer les choses…

15) La taille de mon entreprise influe-t-elle sur la position de mes annonces AdWords ?

Non et heureusement que non !

Google s’intéresse à ce que vous lui donnez en budget ! La taille de votre entreprise ne rentre donc pas en ligne de compte.

Quel que soit votre budget, le système AdWords vous traite avec équité.

AdWords est, de loin, la principale source de revenus pour Google. C’est une notion fondamentale à intégrer. Ce système est automatisé et électronique. Le traitement de vos budgets n’engendre pas de coût supplémentaire pour Google.

Donc, Google y accueille tout le monde !