Les Metamots en Saas

La question du Saas pour les metamots m’a souvent été posée.

Bon ok, on va le faire… mais faire les metamots avec des sorties textes, même en Saas, ce n’est pas très excitant…

Autant en profiter pour afficher des courbes magiques avec une petite partie des données qui normalement restent dans le logiciel, non ?

Quelque chose de mieux et moins cher par exemple ?

Le programme :

Tous les éléments vous permettant de mettre au point vos stratégies marketing et/ou SEO ont leur visu…
Il n’y a plus qu’à !

C’est unique et c’est pour vous.

1) Une histoire humaine

Ne lisez pas ce paragraphe si vous êtes pressés, passez directement au suivant 😉

Suite à ce billet je crois que mon ordinateur ne s’est pratiquent jamais arrêté tellement j’ai été inondé de demandes…

Pour ceux qui ne le savent pas, tout tourne ici, sur 1 seul ordinateur et avec une connexion pitoyable de 2 malheureux Megas (merci Orange de penser aux campagnes)…

Cette mise en production « massive », inattendue, m’a permis d’améliorer les metamots de façon considérable en sortant des thématiques de mes clients habituels en SEO, et même si l’euristique nécessite extrêmement peu de data pour « apprendre » (*), ça prend du temps !! Je ne sais même plus combien de kits ont été élaborés depuis le début de l’année, mais ça n’arrête pas :-).

(*) Je déteste ce verbe qui est complètement « con » quand on parle d’une machine…

Juste avant l’été, un gars aussi allumé que moi me dit : « je te prête mes infrastructures si tu veux pour que tu puisses suivre »…

Quelques semaines passent… la situation ne s’améliorant pas, c’est moi qui reviens vers le gars, là :
« et une joint-venture, ça te tente ? »,
le gars : « banco, tu me passes la version Linux » ?

Je prends mon dictionnaire alors pour voir de quoi il causait le gars, là : « Linux, système libre, etc. » Bon, on va bien voir comment ça marche ce truc, au pire je l’enfermerai le machin libre si ça ne veut pas fonctionner comme un Mac !

15 jours après, courant juillet : « tiens j’ai une première version pour toi »…
Le gars : « oui, mais mon canal X11 semble déconner d’où je suis en vacances, ça ne va pas le faire, de toute façon il ne me faut pas une appli graphique ! »

« Pas d’application graphique ? Ben, t’as pas d’écran sur tes ordis ? »
Le gars : « Si, mais il faut que je puisse lancer le truc avec Shell… »

« Et en +, tu mets de l’essence dans l’ordi ???? »
Le gars : « Ah les MacUsers !! Shell, ça lance des appels en lignes de commande ».
« lignes de commande, ça me parle et si on devient riche alors, dans ce cas, je vais chercher !! »

8 jours plus tard, « J’ai fait un truc pour console, ça se lance chez toi ? »
Le gars : « Yes ! »

Et l’aventure commence… temps moyen de calcul d’un metamot et génération de toutes les valeurs numériques calculées, après extraction des contenus de 100 html et/ou pdfs : 7 secondes, ça va, ça dépote, on va pouvoir passer en prod et scaler comme on veut, ce d’autant que je n’utilise qu’une seule thread pour le moment… 🙂 (Vous n’avez rien compris à cette dernière phrase ? Pas grave, c’est un truc de développeur, la suite est pour tous)

Là, une aventure pleine de fun démarre avec un gars extra, subtil et bourré de talent.
Nous avons pu faire avancer le projet avec 1 message sur 2 qui était codé avec des jeux de mots de part et d’autre : magique !
Si vous êtes dans le SEO, vous avez peut-être deviné qui c’est, non ? Oui, c’est Sylvain Deauré.

Allez, assez de trucs que vous n’avez pas besoin de savoir, on passe au concret.

Note : ce n’est que le début, les metamots vous révéleront un de ces demains encore d’autres surprises…

2) Ciblage 34 régions françaises du monde et 103 régions anglaises du monde

Voici par exemple les choix possibles pour la langue française :

metamot sur cocon se visu 1

3) Niveau d’optimisation sémantique de vos concurrents (title et contenu) VS votre propre niveau

Cette option est disponible selon le pack choisi.

metamot sur cocon se visu 2a


Un rollover sur l’œil permet de voir sur quelles lexies votre page est perfectible.

metamot sur cocon se visu 2b


4) Voir distinctement quelles sont les lexies omniprésentes vs déterminantes

Les lexies des metamots sont ventilées en 3 groupes :
– omniprésents
– déterminants
– autres

Cette distinction est importante pour comprendre comment se ventile le metamot et voir les sujets à exploiter dans vos pages.

metamot sur cocon se visu 3


5) Appréhender le potentiel du metamot détecté (sa force en quelque sorte)

Le potentiel de chaque metamot est présenté sous forme d’histogramme.
Par ailleurs, la valeur numérique du potentiel est donnée ainsi que le nombre moyen de mots des pages du corpus étudié.

metamot sur cocon se visu 4

6) Disposer de plusieurs simulations avec plusieurs longueurs de textes

Nous vous donnons les simulations pour savoir quoi mettre dans un texte et avec quelles quantités.
Ici, un exemple pour un texte de 1500 mots.

metamot sur cocon se visu 5

7) Voir comment les lexies voyagent d’un metamot à l’autre

Une des visus les plus intéressantes pour qui recherche les chemins intentionnels par exemple… Un clic sur le metamot et le voyage des lexies se révèle… ça demande un petit effort de compréhension la première fois, mais ensuite on devient addict !

metamot sur cocon se visu 6

8) Voir les clusters sémantiques au sein d’un groupe de metamots (vue spatialisée)

Voir sur un corpus dont on a les metamots, et comment les clusters sémantiques se forment… le rêve pour beaucoup.
On l’a fait et c’est sur cocon.se !
Pour rester dans l’actu, on propose la démo avec le « nougat » : D

Il suffit de spatialiser la vue d’ensemble pour voir les clusters sémantiques…

metamot sur cocon se visu 7


Le cluster Google Nougat se trouve en haut à gauche, le vrai nougat est le plus gros du second ensemble et dedans, vous pourrez aussi passer la souris pour découvrir les autres clusters…
La chasse aux sens est ouverte !!

9) Voir le nuage de lexies de chaque metamot

Le metamot et ses lexies sont dans un nuage…
En un coup d’œil, vous voyez le sens du metamot !

metamot sur cocon se visu 8

10) Sentir le parfum concurrentiel que les moteurs de recherche montrent aux internautes

Là aussi, objectif : comprendre le style de concurrence en un coup d’œil le jour de l’analyse…

metamot sur cocon se visu 9

11) Conclusion

Il n’y en a qu’une seule : allez voir les démos sur self.cocon.se !!
Et le lien de Sylvain sur le sujet, c’est aussi sur cocon.se
 

Mots-clefs : , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (11)

  • Avatar

    Thomas Cubel

    |

    Hello,

    J’ai bien fait le rapprochement, j’étais pas totalement fou 🙂
    Et bien, beau boulot guys, comptez sur moi pour vous faire des feedbacks, c’est ce que je voulais perso.

    On se tient au jus.

    Reply

  • Avatar

    Camille

    |

    Pooooouh !

    Ouais, ouais, j’commente alors que j’suis officiellement incapable de comprendre. Mais tu m’pardonneras, si je me doutais que vous nous fomentiez un truc dans l’genre (à force d’annonces…), j’dois avouer la preview me fait pas mal baver.

    Parce qu’on parle du cocon, du cocon (avec qui ça se mélange parfaitement du coup), mais indépendamment de ça, même dans un texte plus lambda (dans une stratégie moins stratifiée, du coup), j’vois l’intérêt d’un point de vue purement rédactionnel. Exit la liste indécente de mc (parfois polluée de gros WTF) qu’on me fournirait. On a déjà les belles étiquettes à coller sur le pot. Reste plus qu’à l’écrire ce pot.

    C’t’à dire que vous me facilitez la tâche… Mais pas seulement, je prends votre histoire de visualisation de types de contenus pour les MM (si j’ai bien compris), ça va changer la vision des chargés de stratégie “digitale”, non ? Ils vont pouvoir voir directement ce qui peut être pertinent de proposer comme nouveaux formats !

    Mais pour avoir eu la chance de voir le tool (hi hi, j’suis partout, j’vous dit !), la visualisation des pistes d’amélioration d’un texte est hallucinante. C’est le meilleur moyen pour la Rédac’ (entre autres), de vérifier qu’elle/il est bien dans les clous. Ça va évacuer beaucoup de questions de pertinence, de vas-et-viens avec les consultants, faire gagner du temps et surtout libérer une partie de l’écriture.

    Sur ce dernier point, c’est un avis sans test de ma part, mais je pense que ça peut être un meilleur pilier pour le rédac’ que la liste généralement balancée qui conduit au KWstuffing indigeste qu’on voit partout.

    Mais bon, j’y comprends rien, hein… Alors j’vous dis quand même GG, j’ai hâte de tester ça sur ma partie ^^

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Oui, l’idée est de travailler proprement, mais en ayant une bonne idée de ce que, en théorie, les gens cherchent derrière le mot-clé qu’ils ont tapé… du coup, on peut même alimenter sa connaissance des personas dans bien des cas…

      Reply

  • Avatar

    Stéphane

    |

    On sent le potentiel, mais il va me falloir comprendre comment intégrer l’utilisation concrète des metamots dans le production de cocons sémantiques.

    Il faudra aussi que mes rédacteurs eux-mêmes sachent l’utiliser à bon escient.

    Je peux me tromper mais les metamots selon cette formule sont bien complémentaires de ton offre “calcul du coeur de cocon” ? Ou sont-il inclus dedans ?

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Les cœur de cocons sont complémentaires et non inclus car pour le moment, l’algo des cœurs de cocon est mi-humain mi-machine, même si on travaille d’arrache-pied à rendre l’algo entièrement autonome…

      Reply

  • Avatar

    franklin

    |

    Méningite fulguro-passionnante pour le weekend : merci et bravo !

    Reply

  • Avatar

    Fabien

    |

    Je suis déjà en train de tester j’espère avoir de bons résultats pour mes clients ainsi que pour mes sites.
    Bon week-end 🙂

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Je ne suis pas inquiet 😉

      Reply

  • Avatar

    Régis le SEO Rennais

    |

    Salut Christian,
    alors là, bravo, on sent que tu es en route pour la démocratisation de tes idées.
    Le graph 7 ou comment les lexies voyages, est assez intéressant oui.
    Bon, maintenant, on fait comment pour avoir un abonnement à vie à cocon SE ?
    soit je joue au loto, soit tu fais un concours seo avec pour mot clef “meta mots”.

    PS : comment ça j’abuse sur l’ancre ? meuh nan..

    Reply

  • Avatar

    Alexandre

    |

    Quelle évolution ! Chapeau !

    Reply

  • Avatar

    Uzan Yoann

    |

    Bonjour Christian,

    Excellente cette présentation ! J’ai la journée du dimanche pour bien comprendre le fonctionnement 🙂

    Merci bcp 🙂

    Reply

Laisser un commentaire