EURÊKA, LA MACHINE À IDÉES

Deux questions me sont souvent posées

1) De quoi vais-je parler sur les pages de mon cocon sémantique ? J’en ai 500 à faire…
2) J’ai besoin d’un sujet ORIGINAL par jour pour mon blog, mais j’ai une idée par mois tout au plus 🙁

Ne rigolez pas, c’est quotidien…

Pour le 1) cela s’est même aggravé cette dernière année avec cocon.se/metamots.
En effet, la facilité de structurer un cocon ou son maillage interne renvoie souvent au besoin de faire des pages nouvelles… et ce n’est pas facile avec juste une expression-clé et quelques lexies de savoir de quoi parler dans une page 😉

OK, il existe bien quelques outils, gratuits qui plus est, mais on tourne rapidement en rond et se distinguer avec ça, alors que tout le monde les utilise…

Alors, quelles sont les solutions ?
Après tout, si je fais un billet, c’est qu’il y en a sans doute une 😉

1) Solution artisanale

Je vous ai fait un billet vous expliquant une méthode basée sur les germes d’une “thématique”, germes obtenus grâce aux metamots… certains d’entre vous se sont accrochés et on fait de belles choses, mais cela a été dur, d’autres ma foi…

Du coup, devant ce désespoir, j’ai fini par lister quelques termes qui permettent normalement d’obtenir plein d’idées et j’ai publié aussi un billet

Bon, OK, même si je vous donne quelques ficelles, vous n’arrivez pas forcément à les utiliser comme je le fais, c’est peut-être cela au fond.

2) Une solution logicielle alors ?

Vous savez que je travaillais sur quelque chose…

Alors, le voici dans sa première mouture publique !

Mon cahier des charges :

  • les sujets proposés doivent être sous forme de phrases bien écrites, du moins le mieux possible
  • lesdits sujets doivent convenir soit pour un sujet de page, soit pour un sujet de paragraphe, rien d’autre, pas de pertes, TOUT doit pouvoir être exploitable.
  • le logiciel doit essayer d’éliminer la majorité des propositions vraiment trop similaires
  • les sujets proposés doivent être variés et parcourir TOUTES les intentions précédents une transaction si c’est ce que l’on veut…

Vous savez que j’ai montré comment se constituer des expressions autour des Seychelles permettant de faire un cocon sémantique de 300 pages en brossant plein de sujets. À l’époque, j’avais juste des expressions à proposer…
Je me suis lancé le défi d’avoir mille fois mieux que les résultats que j’ai obtenus avec les outils cités dans le billet dont nous parlions plus haut.
 
EXEMPLE :
Avec Seychelles, le tool EURÊKA a trouvé environ 950 sujets, ceux-ci en font partie* :

  • “Quel oiseau rare des Seychelles est appelé localement vev?”
  • “Château de feuille à Praslin Seychelles.”
  • “Y a-t-il une barrière de corail aux Seychelles?”
  • “Organiser soi-même son voyage aux Seychelles.”
  • “Parle-t-on français aux Seychelles?”
  • “Faire du quad aux Seychelles…”
  • “Que symbolise le drapeau des Seychelles?”
  • “Ce qu’il faut savoir avant de partir aux Seychelles.”
  • “À quelle heure se couche le soleil aux Seychelles?”
  • “Ramener des coquillages des Seychelles.”
  • “Renouveler ses vœux de mariage aux Seychelles.”
  • “Où sont les plus belles plages des Seychelles?”
  • “Se déplacer d’île en île aux Seychelles…”
  • “Choisir entre les Seychelles et les Maldives.”

(*) J’ai ajouté les accents, apostrophes et majuscules dans la liste ci-dessus car le logiciel travaille sans, mais je n’ai pas eu à corriger ni les phrases ni l’orthographe; toutefois, sur certaines thématiques, il peut y avoir quelques ajustements mineurs à opérer…

Le gag est qu’ici le logiciel fait moins de fautes de français que les journalistes de l’info TV en continu !!
Bon OK, ce n’est pas trop difficile 😉

La thématique “Seychelles” se prête bien au volume, mais notez que selon le mot-clé de départ, on peut trouver nettement moins de sujets…

… si vous voulez devenir le roi d’une thématique, il ne tient qu’à vous d’être réellement incontournable avec tout ce que vous allez pouvoir dire !

3) Conclusion

Ça vous tente de tester EURÊKA ?

Pour chaque tranche de 50 crédits metamots, pris à partir de l’heure de la publication de ce billet, nous vous offrons une recherche sur une expression de votre choix.

Comme c’est nous qui réglerons la machine pour vous, vous ne courez pas le risque de vous tromper dans les réglages (je vous ai dit, ce n’est pas quelque chose de banal, on peut même chercher des sujets sur +40000 lieux géographiques… je n’en dis pas plus.)

La proposition de test s’arrêtera sans préavis au moment où la machine EURÊKA sera disponible sur la plateforme.

Comment faire ?
Faites-nous valider votre thématique (au cas où), puis, une fois celle-ci validée par nos soins et vos crédits métamots achetés, ouvrez un ticket sur le support de cocon.se et dites que je vous envoie, Sylvain sera content d’échanger avec vous tous 😀


Mots-clefs : , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (4)

  • Avatar

    Stéphane Jambu

    |

    J’ai fait partie des beta testeurs de cet outil tout au long de l’été, pour mon équipe de rédaction dédiée aux cocons sémantiques de mes clients, et clairement, l’outil s’est amélioré de semaine en semaine.

    J’ai hâte de voir l’outil final fonctionner et notamment, les options disponibles et résultats obtenus :
    – limitation en profondeur de recherche, car il est difficile de faire un tri parmi 4000 propositions quand on vise un cocon de 100 pages,
    – possibilité de ne pas intégrer les propositions comprenant des stopwords,
    – possibilité de ne pas intégrer des propositions intégrant des mots en anglais,
    – pourquoi pas par la suite, ajout des accents qui ont été supprimés par l’outil pour ses besoins en recherche
    – etc.

    A très vite pour un premier test officiel.

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      La suppression des termes anglais est une des options du tool, de même que les marques, le nom des réseaux sociaux…

      Reply

  • Avatar

    claude vos

    |

    Bonjour Christian,
    Si je comprends bien, on a un outil qui propose des titres de pages, on choisit,et ensuite on active la fonction ” c’est darty mon kiki” pour le calcul?

    Hâte de m’y mettre !

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Bonjour Claude,

      Ça sera comme cela en effet…
      Aujourd’hui, pendant l’intégration du tool dans la plateforme, c’est nous qui remplaçons le bouton 😉

      Reply

Laisser un commentaire