• Référencement naturel

Référencement naturel Google – SEO white-hat

Outre le fait qu’il présente nos propres activités de référencement naturel, ce site, referencement-naturel-white-hat, vous guidera au travers de la plupart des mythes de l’univers SEO et de ses acteurs.
Nous pensons que ce site vous donnera les clés pour choisir votre référenceur en toute connaissance de cause.

Nous utiliserons volontairement un ton franc et direct.

Commençons par le blabla commercial parfois (souvent ?) trouvé sur les sites d’agences SEO, et regardons si cela tient debout :

« Vous cherchez les meilleurs référenceurs ? Ne cherchez plus !
Notre agence est spécialisée en référencement naturel Google. Notre agence a les meilleurs experts SEO* ! »

*SEO = Search Engine Optimization = optimisation pour les moteurs de recherche. En anglais, c’est tout de suite mieux !

« Experts SEO », « spécialistes en référencement », « architectes SEO »…
Ces appellations pompeuses sont uniquement commerciales.
Allez-vous chercher le pain chez l’expert en boulangerie ? N’allez-vous pas simplement chez le boulanger ?

Que les choses soient claires : il y a juste des référenceurs, certains sans doute meilleurs que d’autres, ou bien plus expérimentés, mais comme pour n’importe quelle autre profession.
Il n’existe pas de titre officiel d’expert SEO.

Nous-mêmes, nous sommes des consultants en référencement. Nous ne sommes pas spécialisés en SEO-SEM-SMO-SEA.
Nous sommes juste des référenceurs, des conseils, des consultants, ce que vous voulez mais pas des divas !

Nous pratiquons le référencement naturel et SEO de façon consciencieuse.
Nous avons l’amour du travail bien fait, un peu comme des artisans passionnés.
Nous vous servirons comme le sont tous nos clients depuis 1996** avec un égal traitement. Que vous soyez petit ou grand, vous êtes le bienvenu.

**En 1996, nous faisions du multimédia et du web, pas encore du référencement. Le référencement naturel n’existait pas encore, et Google non plus (et donc pas davantage le métier de consultant en référencement naturel).
Le web démarrait à peine… C’était le début d’une grande révolution et de notre histoire…
Nous avons commencé le référencement en 1998 pour nos propres sites web et avons commencé à commercialiser ce type de prestations en 2010.
Comment référencer son site ne s’improvise pas.
Chaque cas est particulier, n’hésitez donc pas à nous contacter pour avoir un devis de référencement sur mesure.

  1. Pourquoi ce site sur le référencement naturel White-Hat ?
  2. Je connais Google, mais qu’appelez-vous le référencement naturel Google ?
  3. Qu’est-ce que le référencement naturel White-Hat ?
  4. Quel volume de trafic puis-je espérer obtenir avec le referencement naturel ?
  5. Se référencer sur Google c’est bien. Mais quelle qualité de trafic puis-je avoir avec le référencement naturel ?
  6. Référencer un site, d’accord; en combien de temps les premières améliorations se voient-elles dans le classement ?
  7. Référencement naturel SEO durable, qu’est-ce que cela veut dire ?
  8. Le referencement naturel Google se fait pendant un an et ensuite je peux arrêter ?
  9. Vous ne faites que du referencement professionnel francophone ?
  10. Un consultant référencement naturel ne travaille-t-il que sur Google ?
  11. Est-il possible de faire un referencement professionnel valable sur un site en Flash ?
  12. Faites-vous également du référencement naturel de site internet avec AdWords ?
  13. Un referencement pro peut-il se faire aux résultats ?

1) Pourquoi ce site sur le référencement naturel White-Hat ?

Tout ce site est fait pour vous offrir les éléments de décision. Le choix entre un referenceur ou une agence de référencement étant parfois difficile à faire….

Pas de blabla, essayons d’avoir des réponses claires…

2) Je connais Google, mais qu’appelez-vous le référencement naturel Google ?

Vous avez une question. Vous cherchez des réponses. Vous tapez un mot-clé ou plusieurs mots-clés dans Google correspondant à votre requête. Vous obtenez alors une première page de résultats.

Dans cette page, vous avez plusieurs types de résultats.

Vous avez, par exemple, les liens commerciaux de Google AdWords (en renfort du SEO). Ces liens commerciaux sont situés à deux emplacements possibles. Le premier emplacement et le plus ancien : à droite. Le deuxième emplacement éventuel, plus récent : en haut de page. Ces emplacements sont donc payants.

La partie centrale des pages de Google contient les résultats organiques. Ces résultats « gratuits » sont les résultats naturels. Il n’y a pas toujours d’annonce en haut de page. C’est bien, on a immédiatement le meilleur ;-)

Le référencement naturel SEO consiste donc à entreprendre différentes actions. C’est ce que propose notre société de référencement. Les premières actions consistent à ce que votre site soit indexé dans Google. Ensuite, il faut assurer son positionnement Google et continuer de suivre les évolutions.

3) Qu’est-ce que le référencement naturel White-Hat ?

Vous pouvez referencer un site web sur Google avec deux approches principales.

La première approche consiste à utiliser des méthodes dites « loyales ». Elle est souvent faite manuellement. C’est le côté White-Hat du référencement naturel professionnel. Pour autant, il ne s’agit pas de se tourner les pouces. Un référenceur White-Hat travaille activement pour le positionnement de votre site. C’est quelqu’un qui est un conseil en référencement.

La deuxième approche repose sur le fait d’être « tricheur » avec Google. Celle-ci est souvent réalisée de façon automatique grâce à des logiciels. C’est le côté Black-Hat du référencement organique.

Le choix entre les deux approches dépend des limites que chacun se donne. Selon les besoins, vous choisissez l’une de ces approches. Vous pouvez également faire un mixte des deux.

Le référenceur White-Hat positionne votre site dans les premiers résultats de recherche. Son travail produit un résultat presque pérenne. Cela demande du temps. C’est efficace à moyen et long terme. C’est une méthode douce appréciée par Google car ses techniques sont saines.

Le référenceur Black-Hat positionne votre site dans les premiers résultats de recherche. Oui, c’est la même chose que pour le White-Hat ! Mais c’est beaucoup plus rapide. C’est efficace à court terme.
Problème : ce n’est que rarement pérenne. En effet, les actions entreprises sont souvent pénalisées par Google. Votre site peut alors subir à tout moment des sanctions. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à la pénalisation totale du site. Il y a de gros risques, il faut donc les connaître.

Quand vous stoppez les actions White-Hat, votre travail continue ses effets.
Quand vous arrêtez les actions Black-Hat, il ne se passera rien immédiatement. Peu de temps après, le site est repéré par Google. Selon les cas, Google peut tout à fait pénaliser le site. Parfois, Google attendra encore un peu et tapera. Une absence d’action après du Black-Hat est mauvaise. Même si vous pensiez être passé au travers, ce n’est pas définitif…

Un référenceur White-Hat utilise des moyens plus consommateurs de temps. En effet, les actions sont effectuées manuellement, pas automatisées grâce à des logiciels. Les textes veulent dire quelque chose. Ce ne sont pas des bouillies illisibles.

Souvent, les référenceurs sont « Grey-Hat », avec les multiples nuances de gris possibles. En fonction de votre appréciation personnelle, choisissez la couleur qui vous convient.

Dans les faits, Google met en oeuvre deux filtres :

  • Google Panda
  • Google Penguin

Ces filtres luttent contre la « triche ». Ils sont régulièrement améliorés. Le référencement naturel White-Hat devient peu à peu l’unique alternative.

Ce n’est pas une religion. Le Black-Hat est très enrichissant et même très amusant. Mais faire du bizness, ce n’est pas jouer au casino. Une entreprise ne peut pas jouer à la roulette russe chaque matin. Ce n’est pas sérieux…

Votre référenceur doit tendre vers le White-Hat. Votre consultant référencement naturel doit vous amener dans les meilleures positions, certes. Mais votre référenceur doit le faire sans risque de sanctions pour votre site.

Vous faites confiance à votre consultant en référencement naturel. Il doit faire alors son maximum pour être digne de cette confiance.

4) Quel volume de trafic puis-je espérer obtenir avec le referencement naturel ?

La limite est fixée par la somme des volumes de vos mots-clés.

Pour calculer cette quantité, prenez chaque mot-clé. Relevez les volumes de recherche en requête exacte pour chaque mot-clé. Ensuite, vous faites la somme de ces volumes puis vous divisez par 3. En effet, 33 % seulement des internautes cliquent sur le premier résultat. Cela donne la quantité absolue de trafic de tête de traîne.

Le volume ainsi obtenu est le volume maximum théorique. Par contre, il faut être patient… Il faut aussi un budget illimité… Imaginer être numéro 1 sur chaque mot-clé n’est que peu raisonnable.

Un phénomène sympathique accompagne le référencement naturel White-Hat. Ce phénomène est la quantité de termes pour lesquels vous vous positionnez. Cette multitude de termes forme la longue traîne (un rédacteur web SEO vous apportera beaucoup dans ce domaine). Elle est due pour moitié au rédactionnel des pages et à l’optimisation SEO de votre site. L’autre moitié est due à la longueur des publications externes. Ainsi, les publications effectuées par nos soins sont généralement longues. De plus, elles sont étayées par les nouveautés de votre site.

Comme vous l’avez compris, il y a une limite absolue en trafic. Cette limite est souvent du domaine de l’utopie. En effet, elle dépend généralement d’un budget illimité. En pratique, votre propre budget vous limite. Le mieux étant de demander un devis référencement sur mesure pour votre site internet…

Le meilleur référenceur est-il celui qui a le plus gros budget ? C’est exagéré, mais le budget impacte directement les moyens du référenceur. Si votre budget le permet, votre conseil vous proposera certainement de créer, pour votre site, un blog lié et de faire connaitre son blog, afin de donner plus de visibilité à l’ensemble… C’est extrêmement efficace, mais il faut que le budget le permette.

5) Se référencer sur Google c’est bien. Mais quelle qualité de trafic puis-je avoir avec le référencement naturel ?

La qualité du trafic obtenu dépend de plusieurs facteurs :

  • le choix des mots-clés,
  • la cohérence entre vos pages et les mots-clés utilisés,
  • l’intérêt aux yeux des visiteurs des informations trouvées sur votre site,
  • la qualité de votre offre.

Vous devez retirer toutes sources d’hésitation des pages de conversion. Ou alors, vous devez compenser largement chaque frein par des aspects positifs. Par exemple, un délai de livraison élevé est compensé par sa gratuité.

Votre référenceur peut vous donner quelques pistes pour améliorer le référencement naturel dans Google de votre site internet. C’est notamment important dans le cas d’un referencement e-commerce où les marges de progression sont souvent énormes.

6) Référencer un site, d’accord; en combien de temps les premières améliorations se voient-elles dans le classement ?

En 2012, il y a une inertie de 3 mois sur chaque action. Il faut de nombreuses actions pour être en première page. Ceci est d’autant plus vrai sur les mots-clés concurrentiels.

Comptez sur une inertie variant de 6 à 18 mois. Plus vos mots-clés sont concurrentiels, plus c’est long. Le referencement de sites internet nécessite une certaine patience.

Il est inutile de prendre des risques avec des actions « violentes ». Laissez les sanctions aux sites, par nature, sans avenir. Il serait dommage de voir votre site sortir de l’index de Google.

D’un autre côté, il faut agir et ne pas s’endormir. C’est d’autant plus vrai que votre concurrence est active. Referencer son site sur Google nécessite une activité et un suivi dans le temps.

7) Référencement naturel SEO durable, qu’est-ce que cela veut dire ?

Cela signifie que les actions entreprises ont des effets pérennes.

Le référencement payant fonctionne tant que votre campagne de publicité est active. C’est rapide, mais limité à la durée de vos campagnes.

Le référencement naturel, quant à lui, vous offre un effet beaucoup plus durable. Il met du temps à agir, mais les résultats perdurent.

Cette notion englobe aussi la « prudence » du référenceur White-Hat. Il utilise des méthodes « naturelles », non agressives aux yeux de Google.
Cette approche permet d’envisager des résultats qui durent.

8) Le referencement naturel Google se fait pendant un an et ensuite je peux arrêter ?

Ce choix peut être le vôtre si vos concurrents dorment…

En pratique, rien n’est jamais acquis. De nouveaux sites apparaissant chaque jour sur internet. Certains peuvent être des concurrents sur vos mots-clés. Il faut donc maintenir, a minima, le référencement sans jamais cesser ses actions de NetLinking. Dans la plupart des cas, il faudra même accroître vos actions. Le travail avec un consultant SEO est une complicité sur le long terme.

9) Vous ne faites que du referencement professionnel francophone ?

Oui, à 98 %…

Dans certains cas, nous pouvons faire du référencement naturel en anglais. Les coûts sont beaucoup plus élevés.

La concurrence est plusieurs fois plus forte que sur le marché francophone. De plus, la langue anglaise est moins « riche » que la langue française. L’unicité des textes est donc un peu plus difficile à obtenir.

En outre, il faut avouer que ce n’est pas notre langue maternelle. On est donc moins à l’aise qu’avec le français.

10) Un consultant référencement naturel ne travaille-t-il que sur Google ?

Oui et non.

Les règles pour référencer un site sur Google sont valables pour tous les moteurs. Pour faire court, disons qu’ils ont un socle commun à respecter.

Google, en France, en 2012, représente 92 % des recherches… Il est donc « prioritaire ». De ce fait, le plus souvent, on parle de referencement Google. Le référencement naturel sur Google permet de toute façon de se positionner sur la plupart des autres moteurs de recherche (du moins ceux présents en Europe).

11) Est-il possible de faire un referencement professionnel valable sur un site en Flash ?

Généralement, non. C’est même quasi impossible pour un secteur concurrentiel. C’est d’autant plus vrai que vos concurrents ont des sites « normaux ».

Un site web doit répondre à certains critères afin d’être compris par Google. Ces critères sont les mêmes pour les autres moteurs de recherche. Votre site ne doit pas avoir de points bloquants (un audit référencement devra le vérifier même si votre site évite la technologie Flash).

En outre, Google privilégie les sites très rapides. Or, la rapidité n’est pas le point fort de flash.

Vous pouvez avoir, par exemple, un jeu-concours sur une de vos pages. Il faut éviter cependant de le mettre sur une page importante.

Un site en flash ne se référence pas.

12) Faites-vous également du référencement naturel de site internet avec AdWords ?

Seulement en accompagnement des actions de référencement naturel (SEO).

Le plus souvent, AdWords permet de combler l’inertie du référencement naturel. C’est une aide au référencement naturel Google. Ce n’est pas une finalité en soi.

Le référencement payant peut aussi s’avérer intéressant pour le référencement local.

13) Un referencement pro peut-il se faire aux résultats ?

C’est incompatible avec la profession de référenceur.

Pourquoi ?
En référencement naturel, la définition même du résultat est impossible.

La déontologie, et Google, interdisent aux référenceurs de promettre des positions. C’est Google qui décide des positions.

En pratique, personne n’est capable de savoir ce que va faire Google. En conséquence, personne ne peut garantir les actes de Google. Personne ne peut garantir des éléments dépendants d’un acteur tiers. Surtout quand l’acteur tiers est le capricieux Google !

Une position dans Google fluctue. Vous avez une certaine position sur un mot-clé à un instant T. Le lendemain, la position est différente. Vous pouvez aussi ne plus apparaître pour ce mot-clé. Ce type d’engagement est source de quiproquos et conflits.

Le but du référencement naturel est d’augmenter votre visibilité globale. Cette visibilité ne se limite pas à quelques mots-clés !