SEO, SEM, SEA : visibilité internet

SEO, SEM, SEA, etc. que veulent dire ces acronymes étranges ?

Même pour les référenceurs, la confusion règne sur les significations de ces appellations et sur leurs limites exactes.

SEO, SEA, SEM sont des cadeaux de nos amis anglo-saxons.

La question n’est-elle pas seulement la visibilité sur les moteurs de recherche, au sens large ?
On peut effectivement voir chaque annonce, ou chaque résultat de recherche, comme une part de surface d’écran…
Nous ne sommes alors plus très loin des
notions d’espace. Notion classique en publicité.

Parcourons ensemble ce que recouvrent les
SEM, SEA et SEO.
Comment référencer son site ne s’improvise pas.
Chaque cas est particulier, n’hésitez donc pas à nous contacter pour avoir un devis de référencement sur mesure.

  1. J’entends sans cesse parler de SEO. Mais que veut donc dire SEO ?
  2. La tirelire de Google, AdWords, appartient-elle au SEO referencement ?
  3. Je suis perdu… que veut dire finalement SEM ?
  4. SEM = SEO + SEA ? Soit Search Engine Marketing (dit aussi Search Marketing) = Search Engine Optimization + Search Engine Advertising ?
  5. Je m’interroge. Le référencement SEO et le référencement payant, sont-ils opposés ? Sont-ils complémentaires ou synergiques ?
  6. Opposition SEO & référencement payant
  7. Complémentarité référencement payant, SEM, SEO
  8. Synergie SEO référencement & référencement payant
  9. Le SEO s’arrête-t-il vraiment à l’optimisation du site ?
  10. Je trouve que tout est en mouvement sur le web. Le referencement SEO évolue-t-il aussi ?
  11. Il y a le SEO Google et le plaisir de l’internaute. Quel est le degré de compatibilité entre les deux ?
  12. Le trafic est-il la seule préoccupation du SEO SEM ?

1) J’entends sans cesse parler de SEO. Mais que veut donc dire SEO ?

SEO signifie Search Engine Optimisation. En traduction littérale, cela veut dire optimisation (d’un site web) pour les moteurs de recherche.

C’est encore un de ces mots barbares importés de la langue anglaise. Cela concerne l’optimisation des sites web. Le but est d’améliorer leur positionnement Google dans les moteurs de recherche. L’optimisation doit être idéale pour positionner le site le plus facilement possible.

Le référenceur SEO aide son client sur la lisibilité de son site. Ce dernier doit être facilement explorable par les robots des moteurs de recherche. Il se peut, en effet, que le code du site bloque ces robots. Un audit référencement permet de lister ces points bloquants qui empêchent les robots d’explorer l’ensemble du site.

Le référenceur SEO choisit ensuite les bons mots-clés. Il établit un rubriquage performant. Il rend aussi les différents liens internes du site plus parlant. Il optimise les balises importantes. Il vous conseille sur le contenu du site et vous donne les clés pour avoir une bonne optimisation SEO des pages d’atterrissage.

Bien entendu, le champ de ses conseils dépend du budget alloué. Il ne peut pas tout faire si le budget est faible.

En pratique, le SEO seul est important. Mais cela fait bien longtemps que la seule optimisation du site est insuffisante. Cela ne permet plus de le positionner convenablement sur des requêtes concurrentielles (référencer son site nécessite parfois de vérifier l’activité de votre concurrence en matière de référencement naturel). Le référenceur doit faire également d’autres actions. Il doit notamment amener de l’autorité au site, par acquisition de liens (NetLinking).

En France, cette appellation est utilisée pour deux choses différentes. Le SEO parle aussi bien des référenceurs que des actions de référencement.

2) La tirelire de Google, AdWords, appartient-elle au SEO referencement ?

Non. Ce n’est pas le même domaine d’application.

AdWords englobe le SEA (Search Engine AdVertising). Le SEA est la publicité sur les moteurs de recherche.

D’une certaine manière, vous pouvez vous demander ce qui appartient au SEA. La publicité AdWords sur YouTube en fait-elle partie ? Est-ce le cas des différents sites affiliés via AdSense ? Dans ces exemples, vous quittez les pages de résultats de recherche. Chacun y va donc de ses acceptations.

En théorie, AdWords est une partie du SEA. Ce n’est pas la totalité du SEA.
Dans Google, les annonces affichées dépendent des mots-clés que vous avez tapés.
Dans un site qui affiche de la pub Google, c’est différent. Le contenu de ces pages dicte les annonces qui sont affichées.
Quant à YouTube, c’est un peu nébuleux. Vous le savez peut-être, YouTube appartient à Google. Les règles d’affichage sont une savante mixture. Parfois, la publicité n’a aucun rapport avec la vidéo…

Le SEA est la partie d’AdWords s’affichant sur Google. En théorie, d’autres types de publicité qu’AdWords devraient être affichés sur Google. En pratique, Google n’est pas spécialement partageur…

Par contre, AdWords n’appartient pas du tout au SEO. Le SEO ne concerne que la partie « optimisation du site ». Le SEO s’appelle également référencement « on-site ».

3) Je suis perdu… que veut dire finalement SEM ?

SEM veut dire Search Engine Marketing. En français littéral, cela signifie donc marketing pour les moteurs de recherche.

Nombre de personnes confondent AdWords et SEM. Ces deux choses sont très différentes. Cet acronyme est vraiment très mal compris.

Le SEM s’intéresse aux actions permettant d’apparaître dans les moteurs. Ces actions recouvrent la publicité payante, mais aussi les résultats organiques.

Les pages de résultats de recherche des moteurs comprennent différents types de résultats. Vous y trouvez les résultats organiques du référencement naturel. Vous y trouvez aussi les publicités du référencement payant comme AdWords pour Google.

En conclusion, le SEM regroupe le référencement naturel et le référencement payant. Il regroupe aussi d’autres places comme Google images ou Google MAP.

4) SEM = SEO + SEA ? Soit Search Engine Marketing (dit aussi Search Marketing) = Search Engine Optimization + Search Engine Advertising ?

Presque… SEM = SEO + SEA + d’autres éléments.

Google Adresses, Google MAP et Google images font partie du SEM sur referencement Google. Tout ce qui est dans les pages de recherche est le SEM.

Un élément du SEM n’est pas forcément SEO ou SEA. Par exemple, Google adresses ne fait pas partie du SEO ni du SEA. Vous déclarez votre activité à Google si elle est localisée. C’est gratuit, tout du moins en 2012. Comme c’est indépendant du site, ce n’est pas du SEO. Ce n’est pas de la publicité payante. Ce n’est donc pas du SEA. Cela s’affiche dans les pages de résultat de recherche. Donc cela appartient bien au SEM.

Vous suivez ? Vous pouvez décrocher, cela est compréhensible. Ces acronymes sont source de nombre d’incompréhensions et de quiproquos.

Il est souhaitable que les Français s’abstiennent de faire du « franglais ». Utiliser des abréviations anglaises sans les comprendre avant sème le chaos. Les gens ont du mal à s’y retrouver.

Il est préférable de clarifier les choses pour éviter les malentendus. Parler de référencement naturel et de référencement payant est plus simple !

5) Je m’interroge. Le référencement SEO et le référencement payant, sont-ils opposés ? Sont-ils complémentaires ou synergiques ?

Référencement naturel et référencement payant n’ont pas les mêmes objectifs. Ils s’utilisent de façon différente pour des actions différentes. Ils ne sont pas opposés. Ils sont complémentaires. Ils peuvent être synergiques.

6) Opposition SEO & référencement payant

Référencement naturel et référencement payant ne s’opposent pas. L’un n’est pas mieux que l’autre. Le choix dépend de l’objectif fixé et du budget.

AdWords est beaucoup plus coûteux que le référencement naturel. Mais AdWords est très réactif. Cela prend effet en quelques heures le plus souvent. Le référencement naturel a une pleine montée en charge plus lente. Cela nécessite de plusieurs semaines à plusieurs mois.

  • les prix ne sont pas les mêmes. L’avantage pour le prix est au référencement naturel. Pour vous en convaincre, il est facile de demander un devis référencement.
  • l’avantage est à AdWords pour la rapidité.

Au final, référencement naturel et référencement payant ne sont pas opposés. Ils ont chacun leur propre raison d’être. Votre société de référencement doit pouvoir vous proposer les deux conjointement.

7) Complémentarité référencement payant, SEM, SEO

Ces deux leviers sont donc de nature différente. Cette différence les rend complémentaires.

Les annonces ont leur propre surface d’affichage dans les pages de résultats. Il en est de même pour les résultats organiques. Les yeux ne sont pas à plusieurs endroits à la fois. Il peut être bénéfique d’être dans chacune des deux zones (publicitaire + organique).

Votre budget détermine la répartition entre ces deux leviers. Pour les petits budgets, il convient de se concentrer sur le référencement naturel. Pour les gros budgets, un subtil mélange des deux favorise votre visibilité.

8) Synergie SEO référencement & référencement payant

Tout dépend, dans quel sens vous entendez ce mot synergie.

Placez-vous du point de vue marketing. Le fait d’être visible sur différentes surfaces d’affichage est synergique.

Par contre, la synergie « publicité »/« positionnement amélioré » n’est pas démontrée. Acheter de l’AdWords ne vous fait pas monter dans les résultats naturels.

Toutefois, il existe un doute raisonnable. Le fait d’arrêter une campagne AdWords engendre parfois des conséquences inattendues. Par exemple, cela peut faire s’écrouler le trafic issu de Google organique.
Il existe plusieurs explications possibles à ce phénomène. N’étant pas sur AdWords, les internautes vous recherchent peut-être moins.

Google affirme que les deux algorithmes sont indépendants. AdWords et résultats naturels n’auraient pas de relations entre eux. Mais vous avez appris à vous méfier de ce que Google affirme…

Il faut savoir se contenter de peu. Voyez les bienfaits du point de vue marketing uniquement. Faites ce qu’il faut en référencement naturel. Faites alors ce qu’il faut en AdWords. Agissez selon votre budget et vos urgences.

9) Le SEO s’arrête-t-il vraiment à l’optimisation du site ?

Le SEO pur s’arrête-t-il à l’optimisation du site ? De nos jours, le SEO seul n’est plus suffisant.

Comme indiqué plus haut, le SEO fait partie du référencement naturel. Pour profiter pleinement des bienfaits du SEO, il faut faire d’autres actions.

Il faut notamment faire toute la partie de création des liens. Ces liens transmettent de l’autorité à votre site. Celui-ci gagne alors de la notoriété vis-à-vis de Google.

Vous avez fait appel à un rédacteur web SEO pour permettre à votre site d’être pertinent. Vous êtes enfin compris par les moteurs de recherche. Mais votre site est alors au milieu de milliers d’autres sites. Ces sites sont tout aussi pertinents que le vôtre. Ils sont placés sur les mêmes mots-clés.

Vous voulez apparaître dans les premiers résultats. Vous voulez même être le premier de la liste. Les liens ajoutent la touche finale et incontournable à votre positionnement.

En schématisant :

  • le SEO vous permet d’être dans la bonne file.
  • les liens permettent de vous rapprocher de la tête de file.
Parlez-en à votre consultant SEO.

10) Je trouve que tout est en mouvement sur le web. Le referencement SEO évolue-t-il aussi ?

Oui, en permanence.

De nouveaux leviers sont ajoutés régulièrement. Par exemple, les leviers apparus en 2012 concernent la géolocalisation et le référencement local prend maintenant une tout autre dimension.

De plus, l’approche du métier va vers des moyens plus propres. Google fait une chasse active aux sites qui « spamment » son index (!).

La question du spam peut se poser pour la publicité. Les pages de résultats de Google comprennent les résultats de recherches organiques. Doivent-elles pour autant contenir de la publicité ?
Certains ne trouvent pas cela naturel. Ils considèrent que c’est aussi du spam et que Google spamme autant qu’eux. C’est donc un vaste débat.
Pour l’heure, Google fait sa loi. Vous devez vous y soumettre.

Une bataille entre Google et les sites qui abusent est donc lancée. Il y a malheureusement des dommages collatéraux. Certains sites ont injustement perdu leur positionnement. Ils ont dû faire des démarches auprès de Google pour retrouver leurs positions. Ces sites n’ayant pourtant jamais triché, il est grave que cela arrive.

Les référenceurs doivent donc être de plus en plus prudents. La limite de ce qui peut être fait est à surveiller scrupuleusement. C’est une bonne chose pour les référenceurs tendance White-Hat. Ils travaillent manuellement et naturellement. Ils n’ont en principe rien à craindre… et leurs clients non plus, à part les erreurs (rares) de Google.

11) Il y a le SEO Google et le plaisir de l’internaute. Quel est le degré de compatibilité entre les deux ?

La compatibilité doit être maximale. Vous devez faire du contenu pour l’internaute lisible par les robots.

Un texte imbuvable, bourré de mots-clés, est éventuellement pratique pour se positionner. Complété par du Netlinking, vous avez du trafic. Par contre, l’internaute ne reste pas sur votre site. Il souffre en lisant vos textes incompréhensibles et s’en va. Pour résumé, aussitôt arrivé, aussitôt reparti.

Le contenu de votre site doit être rédigé pour l’internaute. C’est normal et naturel. Cet internaute est votre futur client. Vous devez donc l’intéresser. Vous pouvez aussi adjoindre à votre site web son propre blog qui, avec un ton différent, complètera l’information du lecteur. Bien sûr, il faudra aussi faire connaitre son blog, mais l’ensemble des deux site + blog est intéressant à plus d’un titre.

Généralement, un bon contenu est un bon début pour les robots. Souvent, il ne reste plus éventuellement que quelques précisions à ajouter. Le contenu devient alors parfaitement lisible pour les robots des moteurs. Ils « comprennent » alors de quoi parlent vos pages.

Le plaisir de l’internaute est donc conservé. Le positionnement de votre site n’en souffre pas. C’est un équilibre essentiel pour votre référencement.

Cet équilibre est toutefois un jeu d’adresse. En effet, les moteurs de recherche manquent cruellement de subtilité… Cet exercice est habituel pour votre expert SEO ou, dit plus simplement, votre référenceur.

12) Le trafic est-il la seule préoccupation du SEO SEM ?

Non, bien sûr que non.

Le SEO doit apporter du trafic qualifié. Il doit amener des internautes cherchant vos prestations ou vos produits (referencement e-commerce). Il doit amener des gens prêts à acheter. Votre contenu doit ensuite convertir ces visiteurs en acheteurs.

Vous avez un trafic non qualifié sur votre site. Vous n’avez pas un contenu pertinent. Vous n’avez aucune chance de générer la moindre vente.

Il faut comprendre les internautes. Quels sont les internautes qui tapent tels ou tels mots-clés ? Pourquoi ? Il faut savoir qui ils sont. Il faut connaître leur motivation.

Votre referenceur recherche les mots-clés adéquats pour votre site. En faisant cela, il se met dans la peau d’un internaute. Il met alors en correspondance les recherches des internautes avec votre offre. Il permet ainsi de générer des ventes provenant du trafic naturel.

Donc, quand il est bien fait, le SEO est la base d’un référencement naturel redoutable… Il ne vous reste plus qu’à choisir entre un référenceur indépendant, une société de référencement ou une agence de référencement.