Comment remplacer les liens sitewide

Les liens en sitewide, souvent placés en footer, ne sont plus bien vus par Google.

Du moins, en cas d’abus nous dit Google. C’est bien, mais c’est quoi abuser ?

Si votre boutique a son blog sur un autre domaine (ou un sous-domaine), ce serait dommage de se priver de permettre aux internautes d’aller sur votre site sans avoir à retourner tout votre blog…

Et les liens en sitewide (sur tout le blog donc) sont bien pratiques et ne sont pas forcément non naturels (« non naturels » au sens « anormaux »).

C’est aussi le cas avec des partenaires proches, où est le mal ?

Le problème apparait quand le nombre de pages devient un peu trop important…
La chasse étant ouverte, on n’est pas obligé d’attendre la pénalité pour se réveiller.

1) État des lieux

Suite aux flingages de site par le Penguin, nombre de référenceurs ont fait à peu près le même constat :
  • a) si 50 % de vos liens viennent de seulement 1 ou 2 sites tiers, ce n’est pas bon pour vous (même si le site tiers est à vous).
  • b) si 50 % de vos liens ont été faits avec seulement 1 ou 2 ancres exactes (*), ça craint aussi.
(*) une ancre, c’est un mot, ou une expression (tapé dans Google au moins 100 fois par mois nous a dit Google depuis) et qui est placé comme intitulé de lien.

si a) + b)… là, il vous faut réagir.

Comme d’habitude avec Google, ce ne sont pas seulement les deux seuls critères qui peuvent faire tomber votre site, mais ils font partie des critères sur lesquels il faut se montrer vigilant.

Que cela soit avec un partenaire ou votre propre blog, on peut diminuer les facteurs-risque sans trop y perdre sur le plan SEO.

2) Qu’est-ce qui compte : le jus global reçu sur une ancre ou le nombre de fois où celle-ci est répétée ?

D’après mes expériences, ce n’est pas la répétition elle-même qui fait le positionnement, mais plutôt le jus global obtenu sur l’ancre proprement dite.

Mathématiquement, on peut obtenir un jus de superbe valeur avec un seul lien, juste sur un mot-clé précis. C’est possible, reste à trouver le spot…

La répétition sur plusieurs spots est un des moyens d’y parvenir plus facilement en plaçant le lien, avec son ancre, sur plusieurs spots de qualité moindre.

La répétition est donc le moyen d’obtenir le jus désiré sur l’ancre, pas l’objectif. (Je nuancerais toutefois, car, sur certains mots-clés, il faut tout de même 3 ou 4 sources différentes pour être crédible aux yeux du monstre.)

Le fait de mettre l’ancre et son lien sur toutes les pages d’un site fait que le jus s’additionne, chaque page du site apportant sa part de jus à l’ancre.

Par contre, si mathématiquement 1 000 000*1 = 1*1 000 000, il n’en va pas de même du signal envoyé à Google (on en revient toujours à cette notion de CitationFlow/TrustFlow).

Il vaut donc mieux avoir peu de liens, mais de très haute qualité, que plein de liens complètement nazes.

Pour autant, n’avoir que des liens PR8 sur un mot-clé commercial semblerait étrange aussi…

Comme toujours, il est question de dosage. On peut aussi se servir de sa tête, ce n’est pas défendu !

3) Comment faire pour transformer un lien sitewide en lien qu’aime Google, sans trop y perdre côté SEO ?

Mattounet a répondu plus ou moins à cette question : demandez au site partenaire de retirer le lien sitewide et ne mettez votre lien que sur une seule page de ce site….

Donc, remplacer un lien en sitewide, en footer, est possible, pourvu que l’on trouve la bonne page où l’on va mettre le lien pour remplacer l’ancre en sitewide.

Bon, combien de jus va-t-on perdre sur l’ancre que l’on avait ?

Pour simplifier, 2 cas peuvent se présenter :

a) le site ou blog source du lien a beaucoup de pages

Effectivement, la situation est ennuyeuse avec un lien en sitewide, car on peut avoir le sentiment qu’en ne mettant le lien que sur une seule page, on va y laisser beaucoup de plumes.

Ce n’est pourtant pas le cas : mathématiquement, plus un site a de pages, plus il a de pagerank global et plus le jus de la home page concentre du jus sur elle-même, et donc, plus la home peut restituer de ce fameux jus.

Pourquoi ?

Parce que toutes les pages internes ont un lien quelque part vers la home. La home est donc la page qui reçoit le plus de jus de la part de ses propres pages internes, et de loin.

Ceci est accentué par le fait que, le plus souvent, c’est aussi la home-page qui va recevoir le plus de backlinks… c’est à méditer 😉

Dans cette configuration, mettre le lien juste sur la page d’accueil, en sidebar par exemple, est une excellente idée : plus propre et presque aussi performant en SEO, car si le jus va descendre de peut-être 30 %, le signal en Trust compense largement…

En pratique, quand on fait cela sur plusieurs sites reliés aux money-site, le money-site gagne souvent des positions… (ça n’a pas toujours été le cas).

b) le site/blog a peu de pages

Là, le lien sitewide peut ne pas être gênant si ce n’est le signal de lien « facile » envoyé au moteur.

Le site ayant moins de pages, la home-page concentre moins le jus et le jus global du site est aussi plus faible (toute chose égale par ailleurs).

On peut alors faire une chose simple : un lien en home-page comme pour le cas précédent, et deux ou trois pages thématiques accessibles partout sur le site par le menu, et dans ces pages thématiques, vous pouvez mettre, en dosant, quelques liens vers les pages importantes de votre money-site.

Dans ce cas de figure, vous pouvez y gagner tant en Trust qu’en jus…

4) Conclusion

Je n’irai pas jusqu’à dire que sur une courte période, faire des liens en quantité industrielle n’est pas efficace en référencement. Le problème est que plus cela va, moins la stratégie est pérenne et plus le site se fait flinguer rapidement.

Sur certaines thématiques, ce n’est pas grave de faire des liens en masse, les sites n’ayant pas une durée de vie élevée par nature.

Pour les sites plus traditionnels, e-commerce par exemple, c’est, par contre, la garantie d’aller plus ou moins rapidement dans le mur.

Quoi qu’il en soit, repenser votre stratégie de liens pendant que les autres continuent de faire des liens en masse peut être une bonne idée pour progresser et durer. Les places de ceux qui y vont trop fort vont finir par se libérer 😉

Faire des liens doux fonctionne bien pourvu que l’on n’hésite pas à ajouter du contexte, de la co-citation et que l’on choisisse la bonne page, au bon endroit pour obtenir le lien.
 
Nous revenons finalement à de l’artisanat, est-ce un mal ?

Mots-clefs :

Commentaires (10)

  • Avatar

    Hervé@Site internet professionnel

    |

    Que du bon sens dans cet article. Cela fait un moment que j’applique cette stratégie sur tous mes sites. Les liens ne sont que sur la home et basta.

    Pour les sites de mes clients, je mets mon lien en signature sur mon site depuis la home et sur les autres pages, vers la page Crédits ou pas de lien du tout.

    Je suis même allé plus loin dans la réflexion sur Infinisearch en pointant les liens du footer vers les fiches internes de mes partenaires. Un moyen simple de leur envoyer davantage de jus (bon avec le changement d’URL, j’attends la MAJ du PR de Google).

    Reply

  • Avatar

    Annuaire web gratuit

    |

    Bonjour Christian,

    Tu résumes bien la problématique et ta solution est intéressante, mais il peut parfois être tout aussi intéressant d’avoir un lien sur une page profonde sur laquelle il sera contextualisé si la thématique colle parfaitement.
    Par ailleurs, il existe des plugins (sous WordPress et certainement d’autres CMS également) qui te permettent de choisir les pages sur lesquelles afficher ou non certains éléments et ça peut être une bonne solution technique pour mettre cette nouvelle stratégie en pratique.

    Amicalement,

    Bruno

    Reply

  • Avatar

    E-reputation

    |

    Bonjour Christian,
    Excellent article.
    Il faut tout de même replacer le lien sitewide dans son contexte : il reste plus puissant qu’un “simple” lien en terme de positionnement sur un mot-clef.

    Il y a souvent un équilibre à trouver entre les liens ‘sur une page’ (potentiellement avec des ancres de type branding/full url) et des liens ‘sitewide’ (potentiellement avec une ancre sur laquelle nous souhaitons ranké).

    J’encourage tout le monde à faire des tests à ce niveau là :).

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Et bien en fait, plus le site (celui faisant les liens) est volumineux, plus sa home-page a du jus…
      Sur un mot-clé ultra-concurrentiel, un lien sitewide peut te flinguer.

      Par contre, côté Trust, il n’y a pas photo : un lien sur la home fonctionne mieux qu’en sitewide. Cela s’observe par une meilleure résistance aux fluctuations dans les SERP par exemple, mais aussi sur certaines typologies de mots-clés qui peuvent avoir plusieurs sens.

      Quoi qu’il en soit, la question n’est pas tant de savoir si la home, à elle seule, peut remplacer toutes les pages du site, mais par quoi remplacer un lien sitewide en y perdant le moins possible !

      Reply

  • Avatar

    Greg

    |

    Salut,

    Dans certains cas, le partenaire ne peut pas forcément mettre le lien sur une seule page (je pense à des blogs par exemple).

    Dans ce cas, je demande à mon partenaire de faire pointer tous ses liens vers une page de son site qui me sera dédiée. Sur cette page je placerai un contenu unique présentant mon site et quelques liens (tout dépend si je suis gourmand) ou pas.

    Hope that help 😉

    Reply

  • Avatar

    monica@agence web evenementiel

    |

    Comment remplacer les liens sitewide? Pour le trafic faire un beau lien visible et bien écrit de la home et pour les moteurs changer son fusil d”épaule en s’investissant dans le linkbaiting.

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      D’autres solutions sont données dans l’article également 😉

      Reply

  • Avatar

    Annuaire bapteme

    |

    Très bon article qui synthétise les notions de variations et modération dans les backlinks.
    En ce qui concerne l’idée d’un lien unique sur un site, ce n’est pas toujours simple de mise en oeuvre, par contre cela permettra de faire plus de liens variés sur votre site mais aussi pour votre site.

    Avec ton article et cette information on comprend beaucoup mieux l’avènement du Guest Blogging dont tu fais suggestion, je pense, à la fin de ton article.

    Reply

  • Avatar

    Linda

    |

    Merci pour cet article et à Greg pour son astuce. Un retour au bon sens à tester, oui.

    Reply

  • Avatar

    Référencement Toulon

    |

    Super article, j’avais des doutes sur l’utilisation de la “signature” pour les créateurs de sites par exemple, cela me conforte dans mon idée! Signer sur la home page suffit, pas besoin de dupliquer.

    La ou ça devient plus compliqué c’est pour les clients…. Affaire à suivre!

    Reply

Laisser un commentaire