Indexation Google et audit référencement

Parfois, on cherche à développer, avec un NetLinkg bien fait, la visibilité d’un site web.
Pourtant, cette visibilité ne s’améliore pas autant qu’on l’espérait… Pourquoi ?

Êtes-vous certain que Google est en mesure d’analyser votre site correctement ?

Vous pensez que oui, mais l’avez-vous vraiment fait vérifier avec un audit referencement digne de ce nom ?
L’Audit référencement a pour vocation de mettre en lumière les points bloquants que peut avoir un site web… et tout n’est jamais parfait, loin s’en faut !
Comment rendre aisée l’indexation de votre site à Google ?

Essayons de comprendre de quoi il s’agit.
Quelles sont les limites et l’étendue d’un audit technique de référencement ?
Comment référencer son site ne s’improvise pas.
Chaque cas est particulier, n’hésitez donc pas à nous contacter pour avoir un devis de référencement sur mesure.

  1. À quoi va me servir un audit référencement ?
  2. À quel moment dois-je faire réaliser cette « analyse référencement » (audit technique du site) ?
  3. Mon site est développé avec un CMS. Est-ce que l’indexation Google sera forcément correcte ?
  4. Mon site est développé par une agence. J’espère qu’il est compatible avec le « search engine optimization » !
  5. Un référenceur réalise l’audit de mon site et vérifie de long en large l’indexation de mon site. Quelle va être la réaction de mon agence web ?
  6. Mon agence web me propose de faire l’audit technique de référencement. Que faut-il en penser ?
  7. Puis-je faire l’audit referencement moi-même ?
  8. Vais-je pouvoir comprendre l’audit referencement naturel ? Est-ce un document que tout le monde peut comprendre ?
  9. Est-ce que le référenceur doit assurer le suivi des corrections qu’il a recommandées de faire lors de l’audit référencement ?
  10. De quoi le référenceur a-t-il besoin pour réaliser l’audit référencement ? Va-t-il me demander les codes de mon site ?
  11. J’ai beaucoup entendu parler de Google Panda et de son impact sur l’indexation d’un site. Les référenceurs vérifient-ils l’exposition d’un site à Google Panda ?
  12. Quels sont les points examinés dans un audit technique ?

1) À quoi va me servir un audit référencement ?

Google est un robot… il ne faut pas que votre site lui résiste !
Le référencement nécessite que Google puisse « analyser » votre site. Aucune des pages ne doit lui être inaccessible.

Il existe des sites où des parties entières de pages sont inaccessibles. Dans d’autres cas, Google n’a indexé que la page d’accueil. Ce cas peut se produire alors que le site contient de nombreuses pages (cas des boutiques en ligne par exemple, voir referencement e-commerce).

Les robots de Google doivent être capables d’indexer toutes vos pages.

De nombreux petits problèmes peuvent empêcher un site d’être facilement indexable.
L’audit technique consiste à vérifier votre site. Cette vérification porte sur les points bloquants. Un point bloquant est ce qui va empêcher l’analyse de votre site. Il ne s’agit pas encore d’optimisation. C’est une liste des freins qu’oppose votre site aux robots.

Cet audit est bien sûr différent de l’audit dénommé « analyse concurrentielle ». Référencer son site nécessite en effet plusieurs actions.

2) À quel moment dois-je faire réaliser cette « analyse référencement » (audit technique du site) ?

L’audit technique de référencement doit suivre la phase stratégique de recherche des mots-clés.
Dans certains cas, il est même opportun de le faire en parallèle.

Si votre site n’existe pas encore :
L’audit prendra la forme de recommandations. Votre développeur intègrera les recommandations dès la conception technique du site. Cette circonstance est l’idéal dans l’absolu.

3) Mon site est développé avec un CMS. Est-ce que l’indexation Google sera forcément correcte ?

Oui et non. Certains CMS intègrent partiellement de quoi rendre les sites Google-friendly. Mais pas tous les CMS et pas tous les points. Passer par un CMS ne garantit pas que votre site soit convenablement référençable.

Certains font des sites WordPress partiellement ratés du point de vue du référencement. Un thème graphique mal adapté, et c’est la catastrophe. Pourtant, le CMS WordPress est excellent à la base…

Certains CMS sont très imparfaits en cas de référencement local.

4) Mon site est développé par une agence. J’espère qu’il est compatible avec le « search engine optimization » !

Votre développeur ne s’intéresse qu’à ce que voient vos visiteurs. C’est bien. Mais une des meilleures idées est d’avoir aussi Google comme allié. Un referencement Google vous aide à avoir un trafic à la hauteur de vos ambitions.

Les robots de Google ont des exigences peu connues des développeurs web.

Certaines agences ajoutent « référencement » dans leurs offres, mais bon… Il ne suffit pas d’ajouter le mot référencement pour se transformer subitement en véritable agence de référencement. En pratique, les agences web traitent souvent ce sujet superficiellement, voire pas du tout. En effet, les problématiques de référencement leur sont souvent inconnues.

À défaut, ils pourraient s’allier avec un référenceur (ou à un « expert SEO » ;-). Mais leurs offres doivent être agressives. Le référencement n’est donc pas inclus dans les tarifs de départ et vous n’avez pas eu en main un vrai devis référencement. Ceci, pour ne pas vous faire fuir. Un jour, vous vous rendez compte que personne ne vient sur votre site. Vous êtes alors mûr pour une dépense complémentaire pour le référencement… Mais que de temps perdu !

5) Un référenceur réalise l’audit de mon site et vérifie de long en large l’indexation de mon site. Quelle va être la réaction de mon agence web ?

Inconsciemment, pour l’agence il y a risque d’exposition à la critique. Ce n’est qu’une illusion. Le référenceur n’est pas leur concurrent. Le référenceur traite des aspects du site qui n’ont pas été traités précédemment.

Ce que l’audit technique de référencement pointe, ce sont les facteurs bloquants. Le référenceur ou le consultant SEO ne font pas de critique sur les autres aspects du site. Ces points n’ont rien à voir avec le travail de votre agence.

L’agence web et la société de référencement ne sont pas concurrentes, mais complémentaires. Certaines agences s’approprient parfois votre propre site web. Les émotions n’ont pourtant pas leur place ici. Il faut tous avancer dans le même sens.

Le referenceur ne doit pas non plus vous obliger à lui confier les « réparations » éventuelles.
Chacun doit rester à sa place et tout se passera bien.

6) Mon agence web me propose de faire l’audit technique de référencement. Que faut-il en penser ?

La conception d’un site n’intègre qu’exceptionnellement les spécificités du référencement naturel.
Si ce n’est pas le cas, l’agence doit améliorer votre site. L’a-t-elle fait ? Était-ce prévu dans sa mission au départ ?

L’audit technique de référencement va éventuellement pointer certaines erreurs de conception. Par conséquent, l’agence peut considérer que cela remet en cause son travail. Celle-ci est-elle alors le meilleur intervenant pour juger de cela ? Sera-t-elle vraiment objective ?

Une agence ne va jamais avouer ce type de manquement.
En réalité, ce n’est pas de la négligence. Le référencement n’est tout simplement pas leur job. Pourtant, les réparations sont à faire par eux. Ce dernier point est parfois ressenti comme un affront. L’agence peut alors parfois proposer de faire l’audit pour se couvrir et orienter l’audit.

Personne ne peut être juge et partie.

7) Puis-je faire l’audit referencement moi-même ?

Vous trouverez sur internet de nombreuses pages vous donnant des explications. Ces pages contiennent des informations de diverses natures.
Vous pourrez ainsi trouver :

  • des informations vraies,
  • des informations fausses,
  • des informations contradictoires,
  • des informations qui ne sont plus d’actualité,
  • des choses à faire,
  • des choses à ne surtout plus faire aujourd’hui sous peine de pénalisation,
  • et bien d’autres choses encore.

Il est donc difficile de s’y retrouver pour tout un chacun. Il faut faire le tri entre toutes ces données.
Il vaut donc mieux s’adresser à un professionnel du référencement. Le référenceur connaît les bonnes pratiques à appliquer.

8) Vais-je pouvoir comprendre l’audit referencement naturel ? Est-ce un document que tout le monde peut comprendre ?

Une très grande importance à la clarté des audits techniques est requise. Ce document se veut facile à lire et pédagogique.

Vous devez être capable de comprendre ce qui sera demandé à votre développeur. Le langage utilisé doit donc être compréhensible. C’est important pour pouvoir vérifier que les problèmes ont tous été corrigés.

Chaque point doit être détaillé et expliqué avec moult détails. Toutes les explications sur les problèmes doivent être exprimées. Toutes les solutions doivent être détaillées.

Certains points, plus opérationnels nécessitent des connaissances HTML. Toutefois, le référenceur ne doit pas chercher à vous épater avec des termes experts.

9) Est-ce que le référenceur doit assurer le suivi des corrections qu’il a recommandées de faire lors de l’audit référencement ?

Votre agence web est capable d’assurer les missions de réparations confiées. Le référenceur ne doit pas être sur leur dos…

Malgré tout, il est possible de faire un deuxième audit rapide post corrections.

Votre référenceur étudiera cela au cas par cas. Faites attention à ne pas dépenser votre budget dans des actions superfétatoires.

10) De quoi le référenceur a-t-il besoin pour réaliser l’audit référencement ? Va-t-il me demander les codes de mon site ?

Non, le référenceur ne vous demande pas de codes d’accès.
Il vous demandera par contre d’être ajouté aux Google Webmasters Tools. Il vous demandera aussi cet ajout pour Google Analytics.

Vous pouvez ajouter des utilisateurs à ces outils sans aucune connaissance technique.

Le reste ne nécessite aucunement d’avoir accès à votre serveur.

11) J’ai beaucoup entendu parler de Google Panda et de son impact sur l’indexation d’un site. Les référenceurs vérifient-ils l’exposition d’un site à Google Panda ?

L’audit technique porte normalement sur des aspects techniques.
Un audit Google Panda prend la forme d’un audit complémentaire. Le but de cet audit complémentaire étant de vérifier votre contenu et son optimisation SEO.

Les sanctions de Google peuvent en effet être cinglantes pour votre site. Les moteurs ne rigolent plus vraiment avec la « duplication de contenu ».

Notons que le contenu dupliqué peut aussi toucher votre blog (qui peut s’autocopier lui-même si vous n’y faites pas attention). Faire connaitre son blog devient alors une mission impossible car Google ne veut plus indexer le blog.

Votre référenceur peut heureusement effectuer la vérification de votre site. Votre référenceur peut contrôler plusieurs milliers de pages de votre site. Il peut vous donner les extraits de textes qui sont dupliqués. Vous saurez alors si le faible niveau de votre positionnement Google est dû à des textes dupliqués. L’autre raison qui peut plomber votre référencement est un NetLinking trop violent et de mauvaise qualité.

Vous n’avez plus alors qu’à vous armer de courage… et tout corriger !
L’autre solution, si vous ne pouvez le faire vous-même, est de faire appel à un rédacteur web SEO.

12) Quels sont les points examinés dans un audit technique ?

  • Les erreurs HTTP de votre site.
  • Vérification de l’absence de contenu non indexable.
  • Vérification des différentes META.
  • Vérification des encodages dans le code HTML et dans le header HTTP.
  • Vérification du canonisme des domaines de votre site.
  • Sémantique des liens sur les boutons ajout au panier.
  • Présence de suroptimisation.
  • Les fichiers « sitemap.xml ».
  • Les fichiers « robots.txt ».
  • Les déclarations faites dans les GWT.
Note : cet audit n’est pas forcément nécessaire si vous vous limitez au référencement payant, mais un site bien d’équerre aura naturellement plus de visites tant en SEA qu’en SEO.