Maillage-Builder & Cocon Sémantique Builder en SaaS

J’avais dit sur Twitter :
“Faites un rêve… Imaginez que nous puissions le réaliser… imaginez maintenant que nous le dépassions… Vous y êtes presque…”

A-t-on tenu cette promesse ?

J’ai proposé (et propose toujours) les cœurs de cocon. C’est de la grosse artillerie, mais, indéniablement, ça booste ! Par contre, il faut avoir certaines ambitions…

Depuis que les metamots vous sont proposés, j’ai entendu beaucoup de demandes.
– Peut-on avoir les metamots en SaaS ?
=> fait

Deux autres demandes :
– Comment puis-je élaborer un maillage interne de mon site qui ne part pas dans tous les sens ?
– Comment puis-je faire moi-même mon cocon sémantique dans mes moyens ?

Ben là, je sais pas, faut voir… 😉

1) Un maillage-builder et un cocon-builder, ça vous tente ?

Attendez, pas un truc avec juste des ronds et des flèches, hein ?

Non, là vous avez la main, vous choisissez parmi les metamots proposés ceux que vous voulez relier, vous savez quelles lexies il faudra utiliser pour que le glissement sémantique circule et en prime, là c’est au delà de ce que vous imaginez : le calcul du PR sémantique en LIVE.

Oui, vous avez bien lu : le PR sémantique en LIVE.
Et en plus, vous avez un préfiltrage des pages éligibles !

2) le PR sémantique en LIVE

Ok, on ne modélise que la partie que vous construisez dans votre espace cocon.se, donc, ce sur quoi vous travaillez dans l’outil.
Il y aura forcément plus de jus une fois sur votre site.
Mais vous voyez du coup quelles pages prennent le plus de jus et ça, c’est quand même bien, non ?
De toute façon, je vous explique plus bas comment relier l’ensemble pour que l’équilibre obtenu se retrouve sur votre site.

Elle est pas belle la vie ?

3) C’est la fête du porte-monnaie

{
Cadeau :

Bon, allez sur le site cocon.se le 11 Novembre, il y a une surprise côté promo mais qui ne va durer que quelques heures… Une fois la promo finie, la fonctionalité ne sera plus offerte ;-).
}

4) Qu’allons nous faire dans ce billet ?

Dans ce billet, je vous explique pas à pas comment vous y prendre…

Note : la méthode fonctionne aussi bien pour réaliser un cocon sémantique que pour élaborer un maillage interne.

5) Phase 1 : choisir le bon metamot-cible

On connait tous l’importance de bien choisir ses mots-clés, mais ici, vous allez devoir recalibrer votre vue des choses.

Imaginons que vous sachiez sur quelle expression votre page est pertinente. Pourtant, Google ne la valorise pas comme il devrait.

Vous allez faire un peu de maillage et aie aie aie, ce n’est pas cette page-là qui gagne en visibilité.

Il faut s’y prendre autrement.

Donc, phase 1 : vous allez faire varier un peu votre expression pressentie et la décliner en une petite vingtaine de mots-clés.
=> Objectif : il faut trouver la meilleure expression-clé du point de vue des metamots.

On va donc choisir celle qui est complètement en phase avec l’internaute et votre offre. Mais plus encore, il faut impérativement s’assurer que le metamot contienne des lexies sur lesquelles vous allez pouvoir dérouler le maillage. C’est par ces lexies-là que le jus sémantique passera, il ne faut donc pas faire n’importe quoi.

On déroule !

Je vise “nougat” (du moins j’aimerais).
Qui suis-je : “je suis une boutique en ligne qui vend des nougats de Montelimar, mes tarifs sont normaux : qualité d’abord”

Go vers cocon.se/metamots/ j’utilise un pack 20 metamots

On sait que GG est venu mettre le bazar dans la SERP “nougat” avec son Android Nougat. Donc, attention, le masquage sémantique vous guette…

Un coup de suggest par exemple (ici avec RDDZ)

J’obtiens :


Pour l’exemple, je ne garde que :


Je relance une deuxième fois et j’obtiens :


Je réduis, je relance, au final, je décide de ne garder que cela :


Je demande les metamots pour les 13 expressions retenues ici, je choisi le ciblage langue française / France :


Parfois, il faut patienter un peu car de nombreuses demandes peuvent être dans la file d’attente…

Mes metamots sont calculés.

Tiens, un nouveau menu fait son apparition, je ne l’avais pas celui-là avant… 🙂


Quelques commentaires à ce stade : même si ce n’est pas forcément ces metamots que l’on va mailler puisque l’on est à la recherche dans cette phase du meilleur candidat possible, toutes les pages ne se retrouvent pas forcément ici. Pourquoi ? En fait, pour apparaître dans la liste des metamots “maillables entre eux”, il faut que lesdit metamots aient un minimum d’affinité identifiable… et les conditions permettant d’assurer que le jus sémantique passera bien.

Ici, nous n’avons que 12 des 13 metamots pour les raisons ci-dessous dans la section “maillage interne”.


Ok, on revient à la vue “résumé”
On va passer aux cribles quelques une des possibilités que l’on a :


Bof, 2 déterminants seulement, pas bien excitant…


C’est mieux, 7 déterminants

Maintenant :

et

Là, il y a beaucoup de déterminants, mais on est sacrément orienté “recettes et cuisine”, bof bof pour ma boutique (on peut avoir des recettes sur son site ou dans ses cocons sémantiques, mais aller jusqu’à les choisir comme étendards…)


Tiens, saurez-vous détecter au premier coup d’œil pourquoi ce metamot permet de vendre à l’internationnal ?

Vous voyez aussi la pollution de Google arriver sur cette expression ?

hum…

Bon, je vais faire autrement (vous avez le droit de changer de stratégie en cours de route, je vous la fais comme dans la vraie vie) : je vais déjà éliminer tous ceux qui sont trop centrés recettes (c’est mon choix ici, mais je pourrais en avoir un autre).

Il me reste seulement :

Potentiel un peu plus fort, plus de déterminants, j’opte pour le dernier des trois (c’est un choix, vous pourriez en faire en autre, mais il faut savoir pourquoi).

Bon, maintenant, je vais aller tourner autour de “NOUGAT TENDRE MONTELIMAR” mais je ne vais surtout pas choisir des expressions qui vont lui faire de l’ombre mais plutôt lui donner de l’ampleur sémantique.

Là, je vais vous donner une information : partez de ce qui se trouve dans le metamot ciblé. Pourquoi ? Parce que vous prenez les devants sur l’affinité sémantique avec l’ensemble des pages que vous aurez !

Par exemple, “miel” donnera “miel nougat”, “blanc” donnera “nougat blanc” et on fera cela pour chaque lexie du metamot-ciblé et on va jouer avec suggest et une liste d’intentions potentielles.

On va donc collecter une grande liste d’expressions que l’on nettoiera à sa guise.

Vous trouverez les heureux élus dans le nouveau pack de démo “Nougat Maillage”.

6) Phase 2 : mailler les bons metamots de l’univers



On a dit pas avec juste des ronds et des flèches… Vous voyez des flèches vous ?

Allez, au boulot : je prend en premier le metamot choisi :


J’ai plusieurs choix en colonne du milieu. Vous avez les metamots qui peuvent se lier avec mon metamot visé.
Je clique sur les metamots qui me plaisent, par exemple “nougat tendre au chocolat”…
Tiens, à droite on me dit même quelles lexies je dois mettre proche de mon lien, c’est cool ça 🙂



ATTENTION, 2 ou 3 maxi, à choisir si possible plutôt vers la moyenne de ce qui est proposé… (juste avant les lexies, sont leurs “attirance conjuguée”).

Regardez ce qui se passe avec juste trois liens vers mon metamot ?


Une fois augmenté, je peux noter les metamots qui poussent ma cible et les pousser à leur tour…

6) Comment relier l’ensemble au site ?

Dans le maillage-builder, vous avez le PR sémantique de chaque page, mais cet ensemble doit être relié au site.

Une solution est de faire une page “plan de….” reliée en footer par exemple sur toutes les pages du site.
En outre, si vos rédacteurs ont été bons, faire un zeste de texte qui relie cette page à la page d’accueil en pleine zone de contenu de celle-ci.

La page “plan de… ” peut être une sorte de plan de site, mais n’hésitez pas à mettre du contenu pour décrire à l’internaute ce qu’il trouvera derrière chaque lien.

7) Conclusion

On dit merci qui ? 😉

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Commentaires (5)

  • Avatar

    daydou.com

    |

    Génial pour changer 🙂 🙂 une vraie leçon encore

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Il faut aller tester sans hésiter, ça ne mord pas ! 😉

      Reply

  • Avatar

    Philippe DONNART

    |

    Le premier test est en cours, le crawl est terminé… je vais retravailler les textes, puis me pencher sur le maillage. Etant sous WordPress et Bombyx4WP il me faudra sans doute créer un template spécial pour ces pages… passionnant..

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      🙂

      Reply

Laisser un commentaire