Labo Qualité – TopLien à la loupe

TopLien succède à El-Annuaire dans ma série de billets sur les annuaires de qualité.

Nous allons montrer aujourd’hui les bons points de TopLien, sans faire abstraction de ce que je pense être moins bon.

Rappelez-vous le double objectif pour votre site quand vous l’inscrivez dans un annuaire :
– un peu de trafic (voir beaucoup quand c’est possible),
– de la visibilité.

Cela passe par le rapport de confiance qu’auront les moteurs de recherche envers l’annuaire.

Expérience utilisateur et aspects SEO y seront traités, ainsi que la facilité de soumettre un site.

1) Quelques questions à TopLien

TopLien a-t-il été un jour pénalisé ?

Oui, avec Panda 1, le 12 aout 2011, où il a perdu environ 40 % de son trafic. Cette perte a impacté le développement du site et de ma petite entreprise. La première conséquence a été le licenciement économique du seul salarié en charge de la validation à l’époque. Depuis il n’y a pas eu de baisse soudaine avec les différentes mises à jour d’algorithme comme Penguin, mais plutôt une érosion lente. On travaille à redresser la barre.

NDLR : cette érosion touche de trop nombreux sites, pas seulement les annuaires…

Quelles sont les actions que tu fais au quotidien, ou chaque semaine, sur l’annuaire en dehors de modérer les soumissions ?

Les tâches à faire ne manquent pas. Beaucoup sont automatisées comme, par exemple, la recherche de duplicate content ou la vérification des sites. La détection ne suffit pas et il faut toujours une vérification manuelle pour confirmer le diagnostic automatique ou apporter une correction manuelle. Pour le DC, je vérifie, par exemple, que ce n’est pas une copie malveillante de mon contenu comme cela arrive de temps en temps. Heureusement, ces cas sont rares, mais ils demandent beaucoup d’énergie et de patience. La plupart du DC détecté provient de sites adeptes du copier-coller (ignorant souvent ce que DC veut dire) ou du spinning se contentant de remplacer un ou deux mots par des synonymes.

L’autre tâche pratiquement quotidienne est de vérifier les liens externes pour supprimer les sites inaccessibles, redirigés ou parqués. L’analyse est aussi automatique avec un contrôle manuel pour terminer. Les actions sont de plusieurs types : mail au site quand il y a un problème détecté, changement de l’URL en cas de redirection, mais pas de changement de contenu.

Surveiller les erreurs 404 fait aussi partie des tâches que je fais quotidiennement. J’ai un outil qui me permet de rediriger en 301 vers une autre page quand, par exemple, il s’agit d’une erreur dans un lien entrant erroné. Ça me permet également de bloquer ceux qui cherchent des failles de sécurité en leur retournant une erreur 403 (au bout de 3, ils n’ont plus accès à rien). Tu as pu constater en essayant d’analyser le site avec un outil automatique qu’on se fait facilement bloquer.

Pour finir, je mets à jour de temps en temps les miniatures. Un contrôle visuel rapide me permet également de trouver des sites fermés ou non conformes que je ne détecte pas dans le traitement de vérification des sites.

Quelles activités sociales utilises-tu pour promouvoir l’annuaire ?

Je ne suis pas très présent sur les réseaux sociaux. Sur Facebook ou Google +, je publie très rarement et uniquement sur des évolutions importantes de TopLien. Je poste également automatiquement sur Twitter quelques sites ou communiqués (site ayant souscrit l’abonnement premium, promotions…).

Quelles proportions de soumissions sont du texte dupliqué ?

Une grosse partie des contrôles se fait automatiquement et je ne suis pas ces statistiques. Je fais ensuite un contrôle manuel rapide à la validation, mais cela représente un faible pourcentage (moins de 10 %, je pense). La répartition des motifs de refus est indiquée ici.
Le DC est la principale cause avec plus de 75 % des refus, mais comme c’est automatisé et plutôt avec des critères stricts à la soumission, ce n’est pas étonnant.

Quelle proportion de soumissions est rejetée pour spin débile, thématiques refoulées, etc. hors contenu dupliqué ?

Les refus pour textes incompréhensibles, en anglais, bourrés de fautes… étaient élevés quand la soumission était gratuite (plus de 1/3). Le problème est que souvent les mêmes sites avec les mêmes erreurs revenaient quasi automatiquement après refus. J’ai donc mis en place un appel surtaxé pour débloquer le site suite à un refus. Ça a permis de pratiquement supprimer les pertes de temps sur des soumissions pas soignées.

Suite à nos échanges, j’ai modifié le fonctionnement et remis en place les soumissions gratuites en augmentant les exigences. La description minimum est donc de 1500 caractères en gratuit et 500 en payant (la soumission avec appel surtaxé sera peut-être remise en cas de file d’attente trop longue).

Les nouvelles fiches se positionnent-elles, en général, dans Google dans les deux premières pages ?

Les nouvelles pages sont très rapidement indexées. Avant Panda, le site se plaçait bien sur des requêtes concurrentielles comme, par exemple, sur des noms de sites connus. Avec tous les changements d’algo, on a clairement assisté à une baisse de la longue traine, mais à la très bonne position sur des requêtes type « annuaire ».

Quel trafic mensuel a ton annuaire ?

Le trafic mensuel n’est plus très important. Les raisons sont multiples et certaines sont évoquées ci-dessus. 2011 a été une très bonne année malgré Panda, 2012 une année correcte, mais l’année 2013 marque un tournant pour le site. Google ne cache pas sa stratégie vis-à-vis des annuaires et la baisse des revenus publicitaires en partie due à la crise + les hausses de charges en France ne permettent plus de poursuivre comme avant. Les perspectives négatives et la lassitude des validations en chaine m’ont fait prendre une décision : reprendre mon ancien métier en mai pour ne plus être tributaire à 100 % de Google et sortir de la logique qui consiste à faire du volume. Mais TopLien continue et ma nouvelle organisation va me permettre de mieux le développer.

NDLR : Les annuairistes n’aiment pas, semble-t-il, parler de leur trafic, car ils se souviennent d’une époque où celui-ci était beaucoup plus élevé. Pour autant, le trafic à ce jour reste très important, nous le verrons plus bas.

L’annuaire a été relooké totalement pour devenir un splendide portail. Tu peux nous décrire cette phase de transition ?

La transition a été compliquée, car le développement a commencé avant Panda à l’époque où je pouvais y travailler quasi à plein temps. L’objectif était de travailler le design et l’ergonomie avec une agence de communication et de faire le développement moi-même. Ça a été l’occasion de revoir en profondeur la structure du site et la partie back-office afin de le rendre plus performant et plus facile à maintenir. Je me suis retrouvé seul à devoir gérer le site et faire tous les développements. J’ai donc dû étaler ceux-ci et commencer par la mise en place de la partie « grand public » tout en gardant l’espace membre avec l’ancien design. Aujourd’hui, tout est en place et le site évolue, même si c’est plus lentement que je le voudrais.

Quelles sont les évolutions de TopLien dans les mois à venir ?

Comme je l’ai évoqué plus haut, l’annuaire est en phase de transition. Je travaille à plein temps à côté et j’utilise mon temps libre pour m’occuper de l’annuaire. L’objectif à long terme est de donner la priorité aux inscriptions payantes pour être moins dépendant de Google pour les revenus et dégager du temps pour faire évoluer le site et le rendre plus agréable pour les visiteurs (moins de pubs, meilleure ergonomie…). Grâce à mon autre activité, je peux enfin prendre du recul et voir l’avenir plus sereinement. Ça va me permettre de me concentrer sur l’essentiel pour proposer un meilleur service aux référenceurs tout en améliorant le site pour les visiteurs.

Côté espace membre, l’objectif est à la fois d’étoffer le panel de services tout en améliorant la lisibilité de l’offre. L’objectif est de contenter un maximum de besoin pour les référenceurs avec du payant ou du gratuit, des inscriptions plus rapides et simplifiées ou au contraire plus complètes.

Côté référencement, il y a aussi du travail pour corriger les problèmes pénalisants aujourd’hui comme, par exemple, sur les liens entrants pourris que certains référenceurs ont faits vers leur fiche détaillée. L’avantage que les annuaires ont eu c’est qu’ils ne se sont pas souciés des liens entrants, car ils arrivaient tout seuls. Le problème aujourd’hui c’est que Pinguin est passé par là et c’est un paramètre de plus à prendre en compte.

Quel est ton rêve pour TopLien ?

Mon seul rêve c’est qu’il survive aux changements d’algo de Google et aux modifications profondes que cela a impliquées pour ma petite entreprise.

Prends-tu encore des soumissions gratuites ?

Oui j’ai rouvert depuis peu, mais avec une augmentation de la longueur minimum de la description pour limiter le nombre d’inscriptions. D’autre part, la longueur minimum de la description pour ceux qui prennent la formule payante est réduite.

NDLR : Le problème de la non-gratuité ne se pose qu’aux référenceurs qui ne vont pas au bout de la réflexion. Vu ce qui est apporté par de bons annuaires comme TopLien, les frais de modération ne doivent pas vous freiner, au contraire, pour vous, c’est l’assurance d’une meilleure qualité.

Tu as demandé à MajesticSEO de ne pas comptabiliser les liens de ton TopLien. Majestic te prenait beaucoup de ressources machine ou il y a d’autres raisons ?

Je ne me souviens plus. Soit il prenait trop de ressources soit générait trop d’erreurs 404. Du coup je l’ai remis pour voir.

NDLR : Bon, on va pouvoir vérifier quelques petites choses alors !

Merci TopLien


Allez, maintenant, je vais décortiquer TopLien !

2) Vue de l’internaute

Vous connaissiez sans doute l’ancien TopLien, un peu austère. Là, vous oubliez, la bête s’est fait une beauté et est devenue très agréable à regarder.

toplien

Promenade sur l’annuaire

On y retrouve plusieurs entrées : promos, nouveautés, actualités, coups de cœur, avis et bien sûr annuaire.

La particularité est qu’il faut d’abord que son site soit présent dans l’annuaire avant de pouvoir soumettre un communiqué, une actu ou une promo.
En somme, on peut avoir son propre espace dans TopLien avec plusieurs outils pour l’animer.

Pour accéder aux catégories, il faut descendre jusqu’au footer, l’espace principal de la home page étant consacré à la mise en avant des top’buzz et top’news.

Là, les catégories parentes s’y trouvent toutes ainsi que leurs premières sous-catégories.
Lorsque l’on descend dans l’annuaire par ce menu, on s’aperçoit du nombre impressionnant de sous-catégories….
La navigation se fait en poupée russe. Le découpage est tellement précis qu’il est rare de se tromper et l’on trouve très facilement ce que l’on cherche.

La publicité est assez présente, mais a ceci de particulier qu’elle se fond dans l’interface.

Le champ de recherche permet de trouver ce que l’on veut où on le veut sur l’annuaire.
Le fil d’Ariane, correctement aligné à gauche, permet de savoir à tout moment où l’on se trouve et de naviguer dans l’annuaire.

Je regrette tout de même que dans les anciennes fiches de l’annuaire soit encastrée une publicité prenant trop de place à mon goût (publicité absente sur votre fiche avec l’abonnement premium).

Le serveur est rapide et les pages se chargent vite.

Call To Action

Là, c’est super clair : un gros encart situé dans le flood vous permet d’accéder au site. Il est également possible d’appeler directement l’entreprise à partir du site (si votre matériel est compatible).

Et le partage social ?

G+, le like de Facebook et twitter sont accessibles pour partager avec votre communauté les pépites que vous avez trouvées sur TopLien.

Petit point négatif quand on aime le rédactionnel : seul le début du rédactionnel est visible. Il faut cliquer sur une petite flèche pour accéder à la totalité du texte qui se déroule alors sous la souris.

L’annuaire me propose aussi d’accéder aux communiqués du site, etc., tout cela à partir de la fiche de l’annuaire.

Enfin, même si on aimerait vivre sans avoir de concurrence, une ou plusieurs suggestions de sites similaires sont proposées. Pour l’internaute c’est bien.

Note de TopLien : J’ai souvent eu des remarques avec ça, mais il ne faut pas oublier que si vous avez vos concurrents en dessous c’est réciproque et donc ils vous ont aussi en dessous. C’est donc équilibré.

3) Vue de chez Google

Qualité du contenu de la home

La home comprend pas loin de 1300 mots, c’est bien.
Certes, ce sont essentiellement des liens pour se rendre ici ou là sur le portail, mais ce n’est pas une home-page vide de contenu pour autant : un peu de contenu a en effet été ajouté pour présenter le portail.

Aucun keyword stuffing ici. C’est propre, rien à redire. Pas d’abus dans la balise TITLE.
Un bout de texte a toutefois été trouvé par copyscape comme dupliqué sur la home page.

Un test mené sur les 500 premières pages de TopLien a montré un taux de DC moyen de 40 %. C’est un peu élevé, mais l’outil intègre le DC de la navigation, ce que ne fait sans soute pas GG qui se réserve dans la lecture du contenu rédactionnel.

Je suis un quality rater et je viens voir TopLien.
La mise en forme des fiches n’est pas spammy, il y a des paragraphes, pas d’enrichissement dans les fiches et un lien externe seulement par page.
Un peu de pub oui, et GG aime bien être le seul sur la terre à avoir le droit d’en proposer…
C’est quand même globalement très propre.

Tests gtmetrix

Home-page : 95 %, classe A
une fiche prise au hasard : 97 % classe A.
Bon, la classe quoi 😉

Note de TopLien : C’est un point que j’ai beaucoup travaillé avec une gestion de cache, une minification js/css/html, chargement différé de tout ce qui est « social »… Grâce à cela il tient sans problème sur un hébergement mutualisé depuis le début et supporte le temps de chargement supplémentaire imposé par les publicités.

Liens brisés sur les pages jusqu’à 2 clics de la home-page :
Sur la totalité des 5821 pages de l’annuaire, le jour des tests, il n’y a que 1 page interne en 404, 2 en 302 et 1 en 301.
Propre, non ?

Pages vides

Pas de pages vides trouvées sur les 5821 pages examinées, toutes les catégories ont des sites inscrits.
Note de TopLien : Les pages trop pauvres en contenu unique sont en noindex+follow.

J’apprécie que les descriptions doivent faire minimum 1 500 caractères en gratuit. Bien que le minimum soit de 500 caractères en mode payant (premium), je vous encourage vivement à dépasser les 750 caractères.

4) Facilité de la soumission

Accès aux règles de publication

On a accès aux conditions d’acceptation sans avoir besoin d’ouvrir un compte.

Fonctionnement sur Safari Mac

Aucun problème, ça marche. Personne n’est donc interdit de publication 😉

Les robots sont bloqués pour éviter d’avoir des soumissions automatisées à traiter.

Contact possible ?

Un bon annuaire est aussi un annuaire que l’on peut contacter et qui répond en temps et en heure. C’est OK pour TopLien, la réponse arrive sous 24 h de ce que j’ai pu constater.

Volume des textes demandé pour être dans l’annuaire

Il y a donc deux formules :
– version gratuite, sans lien retour exigé : 1 500 caractères minimum.
– version premium : pas de publicité sur sa fiche, mise en avant des fiches dans leurs catégories, validation en 24 h, 500 caractères minimum.

Lien retour

Conseillé en version gratuite pour une validation plus rapide, mais non obligatoire. Plusieurs textes de lien retour sont proposés.

Note importante

Il n’y a pas de liens vers les pages profondes des sites, mas il est possible d’attacher à sa fiche annuaire des fiches annexes pour présenter les pages profondes et faire un lien vers celles-ci.

5) Le trafic

Trafic selon semrush

85.000 visites au mois de juin 2013 (le trafic indiqué par semrush est plusieurs fois inférieur à la réalité).
Même si l’annuairiste fait des complexes, c’est quand même bien. Bon, OK, il a été un temps où TopLien, c’était 400.000 visites selon semrush.

Nombre de mots-clés dans le top 20 selon semrush

Selon les mois, TopLien a entre 650 et 4300 mots-clés dans le top 20 de Google.
L’annuairiste s’occupe de raviver le trafic, mais la crise est là, et le trafic baisse sur nombre de sites, pas seulement sur les annuaires. Il faut donc être très actif pour compenser la morosité ambiante.

6) Facteurs SEO

PRÉALABLE
TopLien utilise son propre script, fait-maison (base categorizator). Aujourd’hui, il faut varier les plates-formes… TopLien est encore un annuaire avec un script original ! (il n’y a pas qu’arfooo dans la vie finalement 😉 !

L’accueil

5 liens sortants, 184 liens internes.
184 liens, c’est un peu, selon moi, le seul défaut de TopLien.
PR5 en home, pour un annuaire français, c’est bien.

Au niveau de la home-page, les derniers sites acceptés sont listés et donc, plus facilement crawlés par GG.

À 1 clic de l’accueil

142 pages en tout, 55 pages en PR4, 8 en PR3, 4 en PR2, 13 en PR1
Toutes les pages sont en 200, sauf une, la page membre qui est en 302.
La quantité de liens sur ces pages est très élevée par contre [entre 90 et 360].
Pratiquement aucun lien brisé.

À 2 clics de l’accueil

5680 pages, 23 pages en PR4, 20 en PR3, 671 en PR2, 400 en PR1

Indexation

Quantité de pages indexées :
67 pages de résultats accessibles par les SERP avec la requête « site:http://www.TopLien.fr/ » [on déroule jusqu’à la fin pour avoir le nombre exact].
On est presque au maximum de ce qui peut être affiché avec cette commande.

Index principal
Index principal : 41 pages réelles de résultats accessibles avec la requête « site:http://www.TopLien.fr/& »

Index secondaire
D’après Google, comme pour El-Annuaire, il n’y en aurait pas…

Données majestic SEO

Le rapport TrustFlow/CitationFlow doit être supérieur à 0,8… sinon, le site a peut-être un souci.

Au jour des tests :

Données Majestic SEO pour la home de l’annuaire :
CitationFlow : 56
TrustFlow : 59
698 000 BL et 7 900 domaines référents

rapport CF/TF = 1,05, c’est donc a priori OK

Données Majestic SEO pour le domaine complet :
CitationFlow : 42
TrustFlow : 49
860 000 BL et 9 550 domaines référents

J’aime quand ça dépote 🙂

Environ 40 000 BL en nofollow, c’est faible en proportion de l’ensemble des liens, mais comme on l’a vu pour El-Annuaire, dès qu’un site a un peu d’âge, son historique a davantage de dofollow que de nofollow.

C’est excellent :
Ratio home page/domaine : environ 80 %, c’est bien pour l’ogre Google !
Ratio nombre de domaines référents/adresses IP différentes : 2,35. Un peu élevé, mais beaucoup de sites inscrits sont sur des mutualisés avec la même IP, c’est un peu le propre des annuaires…

Ratio nombre de liens/domaines référents : 90. C’est cohérent pour un annuaire.

Note : TopLien est environ 142 000e dans le classement Majestic Million.
Pas d’abus de liens provenant de sites éducation ou gouvernemental, c’est bien aussi.
Miam :-).

Autres facteurs SEO

Le footer
Le footer de l’annuaire ne comprend que la navigation vers les catégories et sous-catégories…
Pas de liens externes : bonne pioche !

La Title de l’annuaire
Juste ce qu’il faut : 4 mots sans répétition. Simple, efficace.

Le zonage des pages
Dans mon outil de détection des zones éditoriales, la partie éditoriale n’est pas isolée. C’est un peu ennuyeux, car cela peut laisser supposer que tous les liens dans la page ont la même valeur. Mon outil est plus vache que celui de Google, mais bon…

Les URL
Là, je me suis régalé : des URL à l’ancienne qui intègrent la catégorisation complète des fiches. Ça, c’est franchement rare et c’est top pour le coup.

Géolocalisation
Tout ce qu’il faut est là.
Dans chaque catégorie [ou sous-catégorie], on peut filtrer par pays, région, département, ville, arrondissement, quartier.

Présence du domaine à plusieurs URL
Toutes les URL trouvées redirigent en 301 vers www.TopLien.fr, y compris la version sans les www
Pas de site cloné donc.

Liens profonds
Oui et non, il faut faire des communiqués associés à la fiche annuaire, mais 300 caractères pour décrire une page profonde et avoir un lien en Dofollow, ce n’est pas contraignant. Malgré tout, il ne faut pas perdre de vue qu’au-dessous de 750 caractères, vous prenez le risque d’une indexation aléatoire du communiqué de la part de Google.

Balise TITLE personnalisable pour les fiches
Cette option est dispo. En fait, il s’agit d’une compilation du titre éditorial et de l’URL.

7) Conclusion

Bon, c’est bien tout cela, mais au final, que vaut un lien dans TopLien ?

Cas d’une page en sous-catégorie [exemple, Commerce/Équitable Solidaire]
Si on n’est pas dans une catégorie trop profonde, il y a du jus et du trust.
Notre fiche [abonnement premium] par exemple a un CF de 17, un TF de 25 avec juste un digg faisant un lien vers elle. Potentiellement, c’est un gros PR2, voir un PR3, pas mal 🙂

Dans la même catégorie, un confrère a fait deux diggs, et a obtenu un CF de 20 et un TF de 26.

Au même endroit, un autre confrère lui n’a pas fait de digg et a obtenu un CF de 9 et un TF de 9.

En fouillant un peu, on se rend compte que c’est souvent le cas.
Un abonnement premium, deux ou trois diggs vers sa fiche et la page a du trust.

Dans ce cas, c’est un petit PR1 via le lien qui sera envoyé vers votre site, car même avec un abonnement premium, il y a une centaine de liens dans la page.
Mais, à l’échelle d’un seul lien, c’est encore pas mal.

Le seul défaut au fond de TopLien est d’avoir trop de liens sur les pages. Mais tout le reste est OK.
Rappelez-vous, aucun site n’est parfait, il y a toujours des compromis à faire…
Là, on est sur du lourd, assurément.

Mon conseil : prendre un abonnement premium, faire une fiche de 2000 caractères minimum, faire ensuite 2 ou 3 diggs manuels vers celle-ci, et là, cela devient très très intéressant.

Foncez vous y inscrire si ce n’est pas déjà fait !

TopLien, c’est ici !

Mots-clefs :

Commentaires (17)

  • Avatar

    El-annuaire

    |

    Merci pour cette nouvelle analyse détaillée d’annuaire 🙂 C’est amusant pour moi de lire comment la gestion est réalisée sur un autre annuaire, on fait bien quasiment la même chose tous les jours 🙂 Bonne continuation à toi Toplien 😉

    Reply

    • Avatar

      TopLien

      |

      On fait la même chose mais pas avec le même résultat apparemment 🙁

      Bonne continuation à toi aussi 😉

      Reply

  • Avatar

    TopLien

    |

    Merci pour cette analyse. Ca fait toujours du bien d’avoir un avis extérieur et l’oeil aiguisé d’un expert du “référencement naturel white hat”.

    Suite à cela il y a déjà un changement : les pages catégories et fiche détaillée n’ont plus les catégories et les liens de navigation en footer.

    Ca va limiter la dilution des liens, diminuer le temps de chargement des pages et concentrer les visiteurs sur l’essentiel dans la thématique visée.

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      @TopLien
      Moi pas vouloir être “expert”, juste référenceur, ça suffira !

      Reply

    • Avatar

      Jerome, webmaster Essonne

      |

      Ca tombe à pique cet article -que je découvre avec 2 mois de retard- car j’ai justement refais et mis à jour quelques fiches sur cet annuaire la semaine dernière. Je confirme que la validation a été faite en moins de 24 heures, en gratuit fin septembre.
      Re-justement Christian, je suis tombé sur une de tes (mega) fiche que j’avais analysé au niveau backlinks 🙂
      @TopLien, il y a une question que je me pose par rapport à l’abonnement premium -je n’ai pas trouvé dans l’encart où est expliqué cette fonctionnalité- : ça marche pour un compte et donc toutes les sites soumis ou il faut la prendre pour chaque site?
      Merci d’avance

      Reply

      • Avatar

        TopLien

        |

        L’abonnement premium marche pour un site. Je vais réfléchir à comment généraliser à un compte ou au moins à la possibilité de souscrire plusieurs abonnements en même temps.

        Reply

        • Avatar

          Jerome, webmaster Essonne

          |

          Franchement si tu peux faire une formule rattachée à un compte ce serait top -après en fonction du tarif forcément-
          En plus j’ai cru voir des catégories où il y a déjà pas mal de places premium d’occupées. Comment ça se passe si il y a plus de premium que d’emplacements disponibles?

          Reply

          • Avatar

            TopLien

            |

            Il n’y a pas de limitation du nombre de place premium. De toute façon le problème ne se pose pas pour le moment car il n’y a pas plus de trois sites premium par catégorie.

            Dans tout les cas le classement se fait selon les même critères que pour les autres sites : date de dernière mise à jour, présence ou non de lien retour, …

            Reply

  • Avatar

    Xavier de The Oueb

    |

    Pour y avoir soumis deux sites pas plus tard qu’aujourd’hui je dirais juste qu’il n’est pas nécessaire de prendre l’option payante pour avoir une validation plus rapide.

    Je suis passé en gratuit et mes sites ont été validés dans la journée.

    Après cela à d’autres avantages comme tu as pu le présenter à la fin de ton article Christian donc chacun reste libre de faire son choix 🙂

    Reply

  • Avatar

    Jim

    |

    Merci pour cette GIGA analyse ! Ça m’a permis de redécouvrir cet annuaire sur lequel j’étais pas allé depuis un moment ! Ya eu du changement, c’est du très bon travail !

    Au niveau des annonces Google c’est une version premium ???
    et sinon juste une petite critique mais rien de méchant.

    J’ai voulu chercher les catégories et j’ai mis du temps à les trouver en bas… après réflexion je trouve que c’est bien car le visiteur lambda n’en a pas vraiment l’utilité..

    Bonne continuation !!!

    Reply

  • Avatar

    Zen-zen

    |

    TopLien est un annuaire que j’aime bcp même si je n’y vais pas souvent.
    Mais étrangement je n’avais pas vu que l’annuaire était Pr5….
    Si le webmaster a supprimé qq liens sur les fiches il y a de forte chance pour je référence plus de sites dessus.

    Reply

  • Avatar

    Annuaire chemise

    |

    Très bonne analyse. Il est vrai que je n’y étais pas allé depuis sa refonte et j’avais déjà remarqué auparavant qu’il avait un bon potentiel !
    En plus la refonte est de très bonne qualité. J’espère arriver un jour à un tel niveau de qualité.

    Reply

  • Avatar

    Hervé

    |

    Sympa le visuel de TopLien. Bizarre que je ne passe jamais dessus pour soumettre.

    Par contre, j’ai cru voir des trucs que j’ai l’habitude de trouver sur Infinisearch (coups de coeur, vérification de la présence d’un site avant la soumission, proposer un article ou un coup de coeur seulement si le site est déjà présent, etc…).

    Pour le coup, ça respire l’inspiration. 🙂

    Reply

  • Avatar

    Pings

    |

    Merci pour cette analyse très détaillée ; c’est d’autant plus appréciable depuis que le labo sitti ne fourni plus de classement des annuaires.
    Il faudra nous décortiquer à l’occasion des services de digg ou de Pings 🙂
    A bientôt et merci encore.

    Reply

  • Avatar

    Pierre-jean

    |

    Bonjour, à ce jour j’ai l’impression que la page d’accueil de top lien n’est plus indexée sur google pour une recherche du style ‘top lien’ ou ‘annuaire top lien’, c’est étrange non ?

    Reply

    • Avatar

      Christian Méline

      |

      Bonjour,
      C’est possible, cet article est “ancien”.
      Cet été, GG a tapé sur beaucoup de sites en supposant un peu trop rapidement qu’ils vendaient des liens (je ne sais pas si c’est ce cas-là pour top-lien)… Même innocent, on se heurte à un mur et GG ne reconnait que très rarement ses erreurs…

      Reply

    • Avatar

      toplien.fr

      |

      Bonjour,

      En effet, toplien.fr a subit une pénalité pour lien sortant factice. Celle-ci est désormais annulée. Elle m’a obligé à revoir les textes de lien pour lesquels il y a eu des abus (ça m’apprendra à laisser le choix de l’ancre libre). J’ai également du mettre en nofollow certains liens internes identifiés comme “premium” car Google n’aime pas les liens payants.

      Ca ne change pas grand chose à l’annuaire mais ça complique encore un peu plus notre travail.

      Reply

Laisser un commentaire